Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Lynchland > lq these de diane arnaud sur lynch
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De starfish
28.02.2006 15:13
Click Here to Email starfish   Find more posts by starfish

Je sais que diane arnaud a rédigé une thèse sur lynch et sokourov.Quelqu'un peut-il m'en parler si il l'a lue?Ya t il ici des personnes qui assistent au cours de diane arnaud sur mulholland drive?J ai vu qu' elle a sorti un livre sur sokourov qui doit etre tiré de sa thèse mais va-t -elle faire de même pour lynch?merçi d'avance

De Roland K.
01.03.2006 17:19
Find more posts by Roland K.

Bonjour,

Puisque j'apprends pour ma part simultanément l'existence de Diane Arnaud, de sa thèse et d'un "cours" sur Mulholland Drive (le concept de "cours" sur MD me laisse perplexe : de quoi s'agit-il ??), savez-vous où contacter cette personne de telle sorte que je puisse me renseigner ?

Merci d'avance

Roland K

De starfish
07.03.2006 11:13
Click Here to Email starfish   Find more posts by starfish
la thèse de diane arnaud

elle est prof a Paris VII et sa thèse se nomme "l'esthétique de l'enfermement chez lynch et sokourov" elle a publié beaucoup d'articles je l ai vue en photo elle a l'aire très jeune et vu les quelques articles que j'ai lus très douée.Elle fait un cours sur "mulholland drive" a Paris VII et personnellement ce film est teelment riche dans sa mise en scène que je ne suis pas perplexe sur le concept.J'ai lu la quaisi totalité des analyses sur le gigantesque site "lost on mulholland drive" et plus on lit plus on se rend compte que ce film est sans fin,et pas parce que chacun aurait sa prpopre "interprétation" mais parce que ce film a une des plus riches intertextualités filmiques jamais vues (entres autres qualités).Alors j 'aimerais savoir si des gens ont lu cette thèse et assisté à ce cours.Sinon j'iria la consulter a Paris VII puisqu'elle y est répertoriée dans le registre des thèses

De manali
07.03.2006 13:38
Find more posts by manali

C'est vrai j'ai tiqué sur le mot "cours" comme Roland au debut mais dans un sens un film tel que MD est un excellent point de depart pour comprendre toute la mechanique du cinema dans son ensemble, la scène du silencio par exemple est assez excellente à ce niveau, vous savez que c'est faux, on vous le dit mais vous y croyez encore! :-))

De Sebastien
07.03.2006 14:14
Find more posts by Sebastien
précisions

Ce nom me disait quelque chose... j'ai retrouvé où je l'avais vu, dans la bibliographie de davidlynch.de !

=> http://www.davidlynch.de/BB1french.html

Et après une recherche sur Google, on en apprend encore un peu plus :

1) le programme du master LETTRES, LANGUES, SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES (MENTION : ETUDES CINÉMATOGRAPHIQUES) ) Paris 7:
http://www.univ-paris7.fr/formation/DocFormation/MasterEtudesCinema-26juillet05.pdf

Domaines de recherche des directeurs de mémoires:
Diane Arnaud
- Analyse du cinéma asiatique contemporain : question de représentation et de figuration, réflexion sur les
genres, étude d’auteurs.
- Esthétique du cinéma japonais classique et contemporain.
- Relations entre cinéma et peinture, arts plastiques, art vidéo : théorie et analyse.
- Poétique de l’espace filmique : exploration des lieux, mise en scène, cadre de représentation…
- Questions d’esthétique : effets d’images, film et fantasme, montage et mémoire…
- Cinéastes contemporains privilégiés : Kar-waï, Kaurismäki, Kitano, Kiarostami, Kurosawa (K.), Lynch,
Sokourov, Von Trier, Van Sant…

2) Elle n'a pas écrit que sur Mulholland Drive, j'ai trouvé ça aussi, sur Twin Peaks :

http://cri.histart.umontreal.ca/cri/fr/cdoc/FichePersonnes.asp?PersonneID=17097

Bref, il faudrait l'inviter sur ce forum. Roland ? :-)

De starfish
07.03.2006 16:26
Find more posts by starfish
invitons la

après enquête elle a aussi écrit sur "goodbye south, goodbye" de hou hsiao hsien mais je n'ai pas trouvé ses articles sur van sant et ca m 'intéresse si quelqu'un a les réfeérences.Son e-mail doit être sur les intitulés de cours normalement il faut essayer de la contacter pour l'inviter sur ce forum je suis très curieux de savoir comment se déroule ce "cours" sur Lynch et surtout je veux lire sa thèse

De
07.03.2006 17:45
Find more posts by

Juste une question de ma part:

[bold]Lire c'est bien! (chose sûre et certaine!) et nous lisons moins de nos jours, ce qui est fort dommage...[/bold]

Mais pourquoi lire des thèses sur ce que nous pouvons nous même faire en regardant, en écoutant et en faisant des reflexions sur ce que nous avons vu?

J'avoue que je ne comprends pas les gens qui veulent faire retourner quelque chose qui est parti de l'écrit pour aller vers un sens narratif visuel et sonore à l'écrit (je trouve cela assez "barbare" comme démarche, voir même déstructrice...)

Post Scriptum : "Ne tenez pas compte de mon avis personnel pour répondre (si vous répondez à ma question) mais de ce qui vous plaît à lire ce genre de "chose, et ce que ça vous apporte."

De choqué
07.03.2006 18:23
Find more posts by choqué

ce genre de "choses"?as-tu déja lu un livre d'analyse filmique au moins une fois dans ta vie?et prétendrais-tu tout comprendre toi-même à un film quand celui-ci a été longuement pensé par son auteur dans le moindre détail?une thèse c'est 400 pages de travail sur plusieurs années et tu crois pouvoir faire ça en "regardant le film et en en discutant"?quelle suffisance...quelle ignorance...c'est parce qu'on aime un film et qu'on sent qu'il possède une grande richesse qu'on entreprend un travail comme celui là, et les gens qui aiment un film aiment lire ces "choses" parce qu'on y découvre des choses qu'on ne voit pas forcément tout seul; ca s'appelle mettre le travaile en commun.
Vas faire un tour sur le site "lost on mulholland drive" ,lis l'analyse scène par scène de mulholland Dr. et tu cesseras de poser ce genre de questions qui ne font manifester un manque de modestie et un manque de culture certains

De
07.03.2006 19:23
Find more posts by

si j'ai dejà lu des thèses (c'est très très ennuyant pour ma part à lire ce genre de 'choses' et pour le cinéma pour MOI, c'est gens feraient mieux de la fermer! au lieu de divaguer!).

je suis deja allé sur le site que tu as cité... Personnellement cela ne m'interresse pas!!

Je ne rentre pas dans votre petit jeu de 'je suis plus modeste que vous etc.' qui démontre une gaminerie!

C'est une chose comme une autre!

De
07.03.2006 19:26
Find more posts by

et en passant pour répondre à coté de la plaque, vous l'avez bien fait "mr ou mlle ou mme choquée"! Comme quoi faut savoir lire aussi dans des forums :)

Moi c'est "De"...

De Outrage
07.03.2006 20:19
Find more posts by Outrage

ce genre de "choses"?as-tu déja lu un livre d'analyse filmique au moins une fois dans ta vie?et prétendrais-tu tout comprendre toi-même à un film quand celui-ci a été longuement pensé par son auteur dans le moindre détail?une thèse c'est 400 pages de travail sur plusieurs années et tu crois pouvoir faire ça en "regardant le film et en en discutant"?quelle suffisance...quelle ignorance...c'est parce qu'on aime un film et qu'on sent qu'il possède une grande richesse qu'on entreprend un travail comme celui là, et les gens qui aiment un film aiment lire ces "choses" parce qu'on y découvre des choses qu'on ne voit pas forcément tout seul; ca s'appelle mettre le travaile en commun.
Vas faire un tour sur le site "lost on mulholland drive" ,lis l'analyse scène par scène de mulholland Dr. et tu cesseras de poser ce genre de questions qui ne font manifester un manque de modestie et un manque de culture certains

Tu ne pourrais pas baisser tes mots d'un ton et prendre un ton moins hautain et condescendant stp!

De starfish
08.03.2006 07:56
Find more posts by starfish

oh tout le monde s'énerve...
Pour ma part je comprends pas bien pourquoi écrire sur le cinéma c'est "barbare" parce qu'à ce compte là ce forum sert à rien vu qu'on essaie d'y partager des analyses (enfin j'ai fait que le topic "blue rose") alors d'une certaine façon on "écrit" sur le cinéma.
Ensuite le mot "thèse" est certes un peu pompeux mais je suis juste curieux de voir ce qu'une approche universitaire peut donner ( je serai ptet deçu) parce qu'il y a beaucoup de livres sur lynch où on apprend pas grand chose à part qu'on a dépensé son argent pour rien.Alors ce travail m'intrigue.
Quant au site qu'il cite "lost on mulholland drive" je ne suis pas d 'accord quand je lis que les auteurs du site "divaguent" parce que je l'ai souvent consulté et on peut au moins reconnaitre que c'est toujours très argumenté.

De
08.03.2006 14:03
Find more posts by

Je parlais juste des thèses et de leurs manières de disséquer le cinéma à le redrend presque (desfois) abscon et non pas des forums qui eux sont plus accés sur certains détails et pas tout les détails.

Sinon j'ai pas tout compris dans votre message.

J'avais une question pour Roland Kermarec :
est-ce que Mr Lynch a lu votre livre? (Si oui il en a pense quoi?)

De Roland K
08.03.2006 15:12
Find more posts by Roland K

Bonjour,

Si vous parlez du livre "Lynchland #1", non, DL ne l'a pas lu. Lire des textes, des critiques ou des livres sur lui ne l'intéresse pas. Il s'était beaucoup intéressé aux titres de chapitres de mes mémoires consacrés à "Eraserhead" et "Elephant Man", mais ça s'était arrêté là. Il sait par contre que le livre existe, voilà, ni plus ni moins...

Concernant Diane Arnaud, je vais effectivement tenter de l'inviter à rejoindre au moins notre communauté, au mieux l'équipe rédactionnelle du site (j'en profite pour signaler que, s'il y a parmi vous des "critiques" en herbe ou des universitaires qui consacrent leurs études à Lynch, Lynchland accueille ces textes si notre "comité de rédaction" les juge intéressants pour être publiés sur le site).

Cordialemement

Roland K.

De starfish
08.03.2006 16:03
Find more posts by starfish
un livre sur blue velvet en plus

Lors de mes recherches je viens de découvrir un livre en français sur blue velvet écrit par Youri Deschamps.Il anime un site "eclipses" où on trouve l 'analyse d'une séquence de fire walk with me (celle du cheval blanc, son analyse est basée sur la répétition du motif du cercle et démontre que lil lors de sa danse donne la solution de l'énigme a chester desmond).Et lui aussi prépare "une thèse" (j'ai peur avec ce mot maintenant) sur Lynch mais j'ignore le sujet.

De Double-Main
08.03.2006 16:52
Find more posts by Double-Main

Merci pour cette notification, je viens de lire l'analyse de la séquence présente sur le site, et tout ça m'a mis l'eau à la bouche... alors justement j'en profite pour demander à quiconque aurait un exemplaire de la revue 'Eclipses - David Lynch, L'Ecran Omnivore' de me contacter car ça fait un bon moment que je tente de mettre la main sur ses analyses et théories. Merci d'avance !!

De
08.03.2006 18:06
Find more posts by

Non n'est pas peur d'utiliser le mot 'thèse', StarFish. C'est moi qui l'ai en horreur pour le cinéma particulièrement. Peut-être que j'aurai mieux fait de m'abstenir de lire certains thèses...

Désolé et pardon si j'ai choqué quelqu'un avec mes propos personnel!

merci d'avoir répondu à ma question Mr Roland Kermarec :)

P.S : ça ne m'empêche pas d'avoir l'esprit ouvert et de lire des critiques, analyses et même encore des thèses. Faut de tout :) et je pense qu'une thèse est plus attirante à écrite qu'à lire. Mais c'est un avis personnel (je le repète encore!! Sinon je vais finir par me faire lapider ici)

je viens de lire l'analyse de twin peaks (la séquence du cheval) ça m'a rien apporté de plus sauf un jeu de mots Lil end = Leland... No comment.

De Sebastien
09.03.2006 14:22
Find more posts by Sebastien

Notre contributeur anonyme (pourquoi ne mettez-vous pas un simple pseudo dans le champ "nom" de vos messages, afin qu'on s'y retrouve ?) a écrit une phrase qui me plaît bien : "je pense qu'une thèse est plus attirante à écrire qu'à lire".

Dans la plupart des cas, je partage totalement son opinion !

Je ne rejette pas en bloc les thèses sur le cinéma, très loin de là ; mais n'oublions pas qu'une thèse est un ensemble de travaux présentés sous forme d'ouvrage dans le but d'obtenir le grade de docteur.

Or, je connais peu de docteurs qui étaient en même réalisateurs, ou du moins qui ont percé en tant que réalisateurs (je veux bien des contre-exemples connus...).

Je veux simplement noter par là que dans bien des cas, les thèses sur un réalisateur ou un film sont souvent exagérément sujettes à la sur-interprétation pour aller dans le sens de ce qu'on veut soutenir. Alors qu'un réalisateur, lui, n'envisage pas son film comme une oeuvre ultra-analytique. Je suis souvent frappé par la simplicité des inspirations des très grands cinéastes. Ce sont rarement des cinéphiles incollables.

C'est un sujet polémique bien connu, mais les réalisateurs faisant l'objet de thèses poussées doivent souvent être surpris (s'ils lisent un peu ce qu'on écrit sur eux) qu'on leur trouve des intentions qu'ils n'ont jamais eu explicitement.

Par contre, les thèses peuvent justement révéler (quand elles portent sur plusieurs oeuvres) des récurrences inconscientes, ou des symbolismes involontaires. Mais justement, dans la plupart des cas, pour en revenir à Lynch, je suis presque sûr que l'artiste fonctionne bien plus à l'intuition qu'à la préméditation.

Je ne suis pas surpris que Lynch ne souhaite pas lire les études/critiques, etc. publiées sur lui, car cela rejoint sa peur de la psychanalyse.

Cela ne signifie pas, que nous, "simples" spectateurs, ne soyons pas intéressés par ce qu'a pu vouloir exprimer - plus ou moins consciemment - le cinéaste.

Mais quand on en arrive à des thèses, j'ai la plus grande méfiance vis-à-vis de leur contenu. L'article de Youri Deschamps sur la scène du viol de Laura Palmer me semble être totalement symptomatique de la dérive qui peut en résulter : l'auteur a trouvé une manière d'imbriquer ce qui ressemble à des pièces d'un puzzle, même s'il a fallu forcer un peu pour emboiter certaines pièces. La "démonstration" semble , belle, imparable. J'aimerais bien avoir de Lynch là-dessus, ce qui ne sera jamais possible hélas mais je crois que souvent on rirait pas mal...

Bref, comme notre contributeur anonyme, j'aime aussi lire des thèses en rapport avec le cinéma, mais à mon avis très souvent la ligne rouge de la théorisation à outrance est franchie.

De starfish
09.03.2006 17:20
Find more posts by starfish


Pour le contre -exemple(à titre d'info et sans mauvais esprit) Rohmer a écrit sa thèse sur "l'organisation de l'espace dans le Faust de Murnau" .

De Julien A.
11.03.2006 22:47
Find more posts by Julien A.
Thèse

Je pense pour ma part à Paul Schrader (scénariste de "Taxi Driver" entre autres, et réalisateur de quelques films dont le mémorable "Hardcore" avec George C. Scott dans les années 70) a fait une thèse sur le cinéma de Robert Bresson.

Et ce n'est pas parce que je fais actuellement une thèse sur "Mulholland Drive" que je répond au message de Sébastien! lol!!

Mais pour la précision, il faut savoir qu'un artiste est "dépossédé" de son oeuvre dès le moment où elle est montrée au public ("L'oeuvre d'art est dans l'oeil du regardeur" dixit Marcel Duchamp). Il y deux pôles qui font l'oeuvre d'art: la création (la part consciente et celle inconsciente de son auteur, sans oublier que le cinéma a la particularité d'être une oeuvre collective!) et la réception (le spectateur re-construit et donne du sens à l'oeuvre afin de se l'approprier.) Quand on y réfléchit bien, l'artiste ne possède pas la vérité sur son oeuvre (ce que sait très bien
Entre l'intention d'un créateur et la réception, le champ est plus que vaste, riche... Sachant cela, on peut dire que chaque spectateur "voit" ce qu'il voit et "comprend" ce qu'il comprend peu importe l'intentionalité du créateur! A partir de ça, chacun a la totale liberté du sens (ou du non-sens tout autant!) de l'oeuvre... celle d'un thésard n'étant pas moins illégitime qu'un spectateur lambda!
Un film peut paraitre un objet simple, de par son appareillage technique même, il est fortement mimétique (c'est-à-dire qu'il s'approche près de la perception naturelle humaine) hors il est un objet créé et destiné à être reçu par un public. Il ne reproduit pas la réalité mais la déconstruit et de demande au spectateur de la reconstruire! Autrement dit, il est bien plus complexe qu'il n'y parait!
Le cinéma est une expérience éphémère, qui ne dure qu'un temps et que l'on ne peut figer. Elle soumet le corps à l'immobilité et à l'obscurité en même temps qu'elle bombarde l'oeil du spectateur de lumière. Elle utilise des règles (ou non), des codes (ou non), s'organise en récit (ou non), provoque des affects (ou non), interroge (ou non), utilise des images déjà créées (ou non) etc.
C'est pour cela qu'écrire entre 350 et 500 pages sur un objet (ou plutôt un phénomène) aussi complexe, multiple qu'un film me parait vraiment peu de chose si l'on prend la peine d'y réfléchir!

De Julien A.
11.03.2006 22:57
Find more posts by Julien A.
Thèse (suite)



-------------------------------------------------------------------------------------
Il y deux pôles qui font l'oeuvre d'art: la création (la part consciente et celle inconsciente de son auteur, sans oublier que le cinéma a la particularité d'être une oeuvre collective!) et la réception (le spectateur re-construit et donne du sens à l'oeuvre afin de se l'approprier.) Quand on y réfléchit bien, l'artiste ne possède pas la vérité sur son oeuvre (ce que sait très bien David Lynch lorsqu'il refuse systématiquement d'interpréter ses oeuvres!) car chaque spectateur ré-invente le sens de l'oeuvre, et cela à chaque vision!
------------------------------------------------------------------------------------

De Julien A.
11.03.2006 23:12
Find more posts by Julien A.
Thèse (fin!)

Je pense que tout discours sur l'Art et particulièrement lorsque qu'il s'agit d'esthétique d'une oeuvre, doit être guidée par le souci de la cohérence de l'argumentation!
On peut dire ce que l'on veut sur une oeuvre d'art mais ce qui, à mon avis, fait la qualité d'une bonne analyse esthétique (outre le sérieux et la qualité du regard de l'analyste), c'est la cohérence du discours!

De
12.03.2006 05:59
Find more posts by

C'était bien chiant Julien A. !!!

De starfish
12.03.2006 09:37
Find more posts by starfish

Et à part ça pas de nouvelles de Diane Araud et de sa thèse?(je pensais pas en lancant ce topic qu'on en arriverait là désolé :) )

De Julien A.
12.03.2006 21:28
Find more posts by Julien A.
Thèse de Diane Arnaud

Je n'ai pas lu la thèse de Diane Arnaud sur Sokourov et Lynch mais je suis tombé sur quelques articles notamment un sur "Lost Highway" dans la défunte revue "Simulacres" qui traitaient de la l'emploi du flou dans le film... Elle a une approche très psychanalytique de Lynch pour ceux que ça intéresse...
Pour information, mais peut-être cela a-t-il déjà été dit, toutes les thèses françaises sont microfichées depuis 1986 et elles sont consultables sur place dans n'importe quelle fac! Je crois même qu'il est possible d'en faire des photocopies mais le prix à la page est assez cher il me semble...
Il faut être étudian t je pense) pour y avoir accès, à moins de s'inscrire auprès d'une bibliothèque universitaire! Il est donc normalement facile d'y avoir accès!

De John C.
16.03.2006 17:16
Find more posts by John C.

pour ceux qui aiment les images, voici sa photo :
http://www.science-television.com/pariscience/Album/Pariscience-Pages/Image2.html

Apparemment pas mal de buzz autour d'elle, a raison je pense.

Elle est prof a paris VII mais a defendu a Paris 3. Il doit etre possible de s'y procurer sa these, non? Maintenant que j'y pense, je connais qqn a Paris 3 (mais pas dans cette section), je peux enqueter...

Mais le mieux reste sans doute de la contacter pour obtenir le document ou des references d’articles qui en seraient issus. C’est ce que les gens font apres avoir ecrit une these, generalement... ecrire des articles...

pour ce qui est de faire une these sur l'art, je suis assez de l'avis de julien et partsant de sa dichotomie : production / reception... en acceptant que certains aient "preferent garder leur propre souvenir des choses", comme disait Madison. Mais que ca n'empeche pas les esprits de s'echauffer !

Impatient de te lire, julien [je suis sur que tu penses : "moi aussi !" c'est ce que je repondais toujours avant de finir la mienne]



De Roland K
25.03.2006 16:32
Find more posts by Roland K
Contact avec Diane Arnaud

Bonjour,

Comme signalé début mars, j'ai tenté, et réussi à prendre contact avec Diane Arnaud, qui vient de me répondre. Elle doit déposer un livre pour le "CNL" (j'ignore le sens de cette abréviation) courant avril et, étant prof à Jussieu, se trouve un peu débordée actuellement, mais va me recontacter d'ici quelques semaines, acceptant de participer à Lynchland, qu'elle connaissait.

Elle me signale par ailleurs que son cours ne porte pas sur "Mulholland Drive" mais sur "Le cinéma de David Lynch et les arts".

A suivre, donc.

Roland K

De starfish
25.03.2006 23:05
Find more posts by starfish

Le cnl c'est je crois le centre national du livre.Mais quel livre depose-t-elle?Un livre sur Lynch?

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :