Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Points de vues > conseil
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De Ventura
22.05.2006 17:18
Find more posts by Ventura

Je viens de voir un documentaire que j'ai beaucoup aimé SURPLUS (bien foutu et original)
voici la fiche de présentation :

SURPLUS - DVD ­ LA CONSOMMATION PAR LA TERREUR
VO AN st.FR.
ATMO, 2003.
intervenants
Erik GANDINI Réalisation, Montage, Johan SODERBERG Photographie, Musique, Carl NILSSON Prise de son, Lukas EISENHAUER Prise de son, ATMO Maison Prod, John ZERZAN Intervenant, George W.BUSH Intervenant, Fidel CASTRO Intervenant.

Résumé
Ironique et sans concessions, cet essai en forme de collage virtuose réalisé autour du gourou de l'antimondialisation, John Zerzan dénonce les dérives du libéralisme, la coercition médiatique et publicitaire, la course insensée au profit et le gâchis produit par la société de consommation. Il préconise le retour à l'âge de pierre. Ses paroles croisent ici celles de Berlusconi, Bush, Chirac, Poutine, Bill Gates et Fidel Castro, sur des images des manifestations de Gênes ou des dérives consuméristes (détritus, management, publicité...). Collage, manipulation des sons et des synchronisations, répétitions suggestives, montage incisif, musique dub et électro, slogans martelés... le film utilise les mêmes techniques que la publicité et les shows télévisés. Ironique à souhait, le documentaire interroge plus qu'il ne dénonce...

Note: Le film a reçu le Silver Wolf Award, Festival international de documentaires d'Amsterdam.

Je vous le conseille vivement !
Avez-vous des suggestions à me -à nous- faire , en matière de documentaire" engagé"?

De mop
24.05.2006 11:47
Find more posts by mop
the corporation

Prix du public au dernier festival de Sundance, le documentaire THE CORPORATION présente un portrait inquiétant mais particulièrement réussi de l'entreprise dans le monde d'aujourd'hui.
Mark Achbar et Jennifer Abbott ont choisi, pour nous montrer les dérives des entreprises - particulièrement des multinationales - et les dangers qui en découlent, de prendre au pied de la lettre l'article de loi qui fait de l'entreprise un individu à part entière, bénéficiant des mêmes droits que n'importe quel autre être humain. A travers un montage judicieux de divers documents - images d'archives, entretiens avec des personnes aussi variées que Michael Moore, Noam Chomsky, des PDG ou des journalistes -, le film choisi d'analyser psychologiquement le comportement d'une entreprise. Les réalisateurs en arrivent vite à une conclusion alarmante, l'entreprise est une psychopathe, et en présente tous les symptômes : indifférence flagrante aux sentiments d'autrui, incapacité à maintenir des relations durables, désintérêt criminel envers la sécurité d'autrui, duplicité et mensonges pour générer du profit, incapacité à se sentir coupable, non-respect des normes sociales établies par la loi.
Avec un tel angle d'attaque, Mark Achbar et Jennifer Abbott nous font rapidement prendre conscience du problème des multinationales, de la mondialisation et de la place des entreprises dans notre vie quotidienne.

Et si l'approche est originale et réaliste, le montage pertinent et les intervenants judicieusement choisis, on ne pourra reprocher au film que sa durée, 2h25. En effet, à vouloir trop en dire, ce documentaire risque malheureusement d'embrouiller voir de perdre certains spectateurs en route. Dommage car au même titre qu'un film de Jonathan Nossiter (Mondovino), de Michael Moore ou de Morgan Spurlock (Super Size Me), THE CORPORATION mérite d'avoir sa place dans nos salles obscures…

Amélie Chauvet

De ventura
24.05.2006 11:50
Find more posts by ventura
bouffer ou vivre

merci Mop
autre conseil
SUPER SIZE ME
37% des enfants et des adolescents Américains ont un problème de poids. Deux adultes sur trois sont atteints de surcharge pondérale ou d'obésité. Ne doivent-ils s'en prendre qu'à eux-mêmes ? Ou faut-il accuser l'industrie du fast-food ? Comment l'Amérique est-elle devenue aussi grosse ?
Le fil rouge de ce documentaire décapant est une expérience que Morgan Spurlock décide de mener... sur lui-même. Que se passe-t-il si vous ne vous nourrissez que dans les fast-foods ?Sous la surveillance de 3 médecins, le voilà au régime Big Mac, Royal Cheese, frites et coca.
Pendant 30 jours il va manger exclusivement dans les restaurants de la firme McDonald's et consommer uniquement les produits qui y sont vendus.

NE PAS MANGER AVANT DE VOIR CE FILM ;)

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :