Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Evénements > 7èmes Journées Ciné Qua Non
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De
20.02.2004 14:12
Find more posts by

Une projection exceptionnelle des films d'Etienne O'Leary, grand manitou et cinéaste des années 60, aura lieu le Samedi 14 février 2004 à la Galerie Les filles du calvaire, 17 rue des Filles du calvaire 75003 Paris.
Participation aux frais : 4 Euros.
Réservation : 01 42 74 47 05

La séance sera présentée par Jean-Pierre Bouyxou et Marie-France O’Leary et se déroulera en présence de plusieurs protagonistes des films et témoins de l'époque.

HOMMAGE A ETIENNE O’LEARY

Le passage éclair, mais lumineux, d’Etienne O’Leary sur la scène underground française des années 60 a profondément marqué une génération entière de cinéastes. Ses films, longtemps considérés comme perdus, et dont il ne reste à ce jour qu’une seule copie, seront projetés, pour des raisons de conservation, en vidéo.

"Homéo a été commencé en mai 1966, à Lausanne, Valais, Suisse.
Homéo est une construction mentale à partir de la réalité vis uelle, de même que la musique par rapport à la réalité auditive.
Il est pour moi la recherche d'un langage cinématographique autonome, qui ne doive rien au récit ordinaire, sinon tout. Le cinéma fait avant tout partie d'une manière de vivre qui s'affirmera de plus en plus dans les années et le siècle à venir. Nous faisons partie de ce changement, et c'est pourquoi j'ai cherché à établir dans Homéo une chaîne de changements perpétuels, en une constante évolution ou régression, qui cherche avant tout à faire un point.
Je pourrais expliquer mes intentions plus directement, même collé à l'image, mais je sais que les gens ne retiennent pas l'idée mais le mot, alors de peur de sonner faux par rapport à son expression réelle, je me tais."
Etienne O’Leary (1968)

VOYAGEUR DIURNE/DAY TRIPPER (1966)
16 mm, n&b, son, 10 min.
Mus : Etienne O'Leary, Screamin’Jay Hawkins…
Int : Michèle Giraud, Leslie Kaye, Jean-Pierre Scant, Denis et Etienne O'Leary, Marie-France Arsenault.
HOMEO : MINOR DEATH ETC. COMING BACK FROM GOIN' HOME (1966-67)
16 mm, couleur, son, 38 min.
Mus : Etienne O'Leary.
Int : Michèle Giraud, Michael Ratledge,Pierre Clémenti, Margareth Clémenti, Billy Copley, François de Ménil, Cyrile Weiss, Nicole Laguinée, Frédéric Pardo, Jean-Pierre Scant, Bob Benamou, Laurent Chevallier, Priscilla Scanio, Yves Benayton, Jean-Claude Bailly, Véronique O’Leary, Marie-France Arsenault, Barbara Girard, Michel Asso, Denis O’Leary, Etienne O’Leary, Betty Berebbi, Bertrand Dhomme, Patrice X., Piero Heliczer, Harvy Krammer, Konrad, Olivier Mosset, Denis Berry, Juliet Berto,Taylor Mead, Michel Auder, Margareth Keller.
Tourné à Lausanne, Paris, Londres, Bretagne, Saint-Tropez. Les plans dans lesquels figure Étienne O’Leary ont été tournés par Michèle Giraud, Bill Copley, Pierre Clémenti.
Une projection de Going Home a été incorporée par Jean-Jacques Lebel à sa mise en scène d'une pièce de Picasso, le Désir attrapé par la queue, à Gassin, l'é té 1967.

CHROMO SUD (1968)
16 mm, couleur, son, 21 min.
Mus : Etienne O'Leary.
Int : Michèle Giraud, Pierre Clémenti, Margareth Clémenti, Jean-Pierre Bouyxou, Pierre Molinier, Anne-Marie, Raphaël-G. Marongiu, Nicou Van Biesen, Loïc Picard, Michel Auder, Jean-Jacques Lebel.

Remerciements à Etienne O’Leary, à la famille O’Leary, à Jean-Pierre Bouyxou et à la Cinémathèque Québécoise.

Conception : Christian Lebrat / Paris Expérimental
programme sous réserve de modifications

ÉDITIONS PARIS EXPÉRIMENTAL
http://www.paris-experimental.asso.fr

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :