Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Lynchland > Découvrez le livre Lynchland #1 de Roland Kermarec
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De La rédaction
10.06.2004 23:13
Find more posts by La rédaction

LIVRE

LYNCHLAND #1
Par Roland Kermarec
Editions Objectif Cinéma


Les Editions Objectif Cinéma, après avoir développé le site Internet Objectif Cinéma, webmag qui permet de découvrir ou redécouvrir de nombreux films à travers des interviews exclusives, des analyses, des portraits et des comptes-rendus de festivals, continuent leur exploration du cinéma et de la télévision en inaugurant leurs collections de livres avec Lynchland #1 de Roland Kermarec.

Voir plus d'infos : objectif-cinema.com/editions/0001.php

A PROPOS DU SUJET

En l’espace de neuf longs métrages, David Lynch s’est imposé comme l’un des auteurs incontournables du septième art. Mais loin de se limiter aux confins du territoire cinématographique, ce réalisateur américain est un artiste complet et protéiforme qui s’adonne avec le même bonheur à la quasi-intégralité des arts majeurs : peinture,sculpture, design, photographie, musique, mais aussi télévision, bande dessinée ou multimédia contribuent ainsi sans cesse à élargir sa palette et à enrichir son univers.


A PROPOS DU LIVRE

Le livre Lynchland #1, qui inaugure cette collection avec des écrits très personnels de Roland Kermarec, présente six textes qui se proposent d’éclairer et d’explorer des contrées parfois méconnues ou rarement abordées du monde artistique de Lynch :

ROLAND KERMAREC ON THE LOST HIGHWAY
Se perdre sur l’autoroute : cent jours à Los Angeles sur le plateau de tournage du film Lost Highway de David Lynch.

SE SOUVENIR DU TEMPS QUI PASSE…
Garder en mémoire les acteurs comme Richard Farnsworth, les événements évanescents et les petits riens du quotidien…

David B. DeMented : JOHN WATERS & DAVID LYNCH
Parcours croisés de deux iconoclastes rebelles du cinéma indépendant américain : « Demented Forever ! »

LE BEE’S NEST DE DaViD
Premières incursions de David Lynch dans les territoires vierges de l’Internet et du numérique.

LA VACHE FOLLE DE DAVID LYNCH
L’Equipée Sanglante Bovine de la sculpture réalisée pour la Cow Parade de New-York en l’an 2000.

DAVID ON THE ROAD AGAIN
La Genèse accidentée de Mulholland Drive, du pilote télévisé à la consécration du Festival de Cannes.


A PROPOS DE L’AUTEUR

En 1994, Roland Kermarec choisit David Lynch comme sujet de sa Maîtrise puis de son DEA. Pendant ses recherches il entre en contact avec un ami de l’artiste qui lui propose de lui transmettre ses travaux d’étudiant… Fin 1995, le cinéaste invite Roland Kermarec à venir assister à l’intégralité du tournage de son film Lost Highway. Lors du tournage, alors qu’il demandait à David Lynch si cela n’était pas gênant de n’être présent qu’en simple qualité d’observateur, le cinéaste eut alors cette réponse définitive : "Tu restes a mes côtés et tu écris ta thèse !"

Aujourd’hui, il continue d’étudier en profondeur l’œuvre de David Lynch, publie ses écrits sur le site Lynchland.net et collabore à la revue en ligne Objectif Cinéma.

Plus d'infos et commande : objectif-cinema.com/editions/0001.php


INFOS

Titre : Lynchland #1
Editeur : Editions Objectif Cinéma
Auteur : Roland Kermarec
Collection : Lynchland
Numéro ISBN : 2-915713-00-6
Dimensions : 14,5 cm x 21 cm
Format : Broché - 96 pages
Photos : Noir et Blanc
Langue : Français
Prix : 15 Euros

De la rédaction
21.06.2004 12:21
Find more posts by la rédaction
Achetez le livre avec une CB


Pour les lecteurs désireux d'acquérir le livre de Roland Kermarec par Carte bleu vous pouvez des à présent, le trouver sur le site de VPC priceminister.com via le lien http://www.priceminister.com/offer/buy/2586263

A bientot,

De Roland Kermarec
28.06.2004 21:50
Find more posts by Roland Kermarec
Critique du Livre

Bonjour,

J'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres (et notamment de votre part, lecteurs du forum), mais voici pour le moment un lien vers la première critique "officielle" du livre, publiée sur le site Parutions.com, critique très élogieuse et dont la lecture me rend "tout chose" :-) [C'est un peu comme une seconde étape au "royaume de l'étrangeté littéraire" : il est déjà très bizarre de tenir un livre écrit par une personne censée être soi-même, il est encore plus étrange de voir quelqu'un avoir lu et apprécié ses textes...]

http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=6&srid=65&ida=4676

A bientôt

Roland Kermarec

De ventura
29.06.2004 18:17
Find more posts by ventura

cher RK,
combien de temps pour l'élaboration de ton ouvrage?? reprend-il des textes de tes travaux précédents??peux-ton lire tes mémoires sur DL quelquepart???
les critiques sont -elle nombreuses et positives??

De Roland Kermarec
30.06.2004 21:27
Find more posts by Roland Kermarec

Bonsoir,

Combien de temps pour l'élaboration de l'ouvrage ? Sincèrement, je n'en sais trop rien moi-même... L'écriture des articles s'est étalée sur plusieurs années, puis le travail de réécriture, réagencement et le pur travail d'édition se sont poursuivis, le tout sur une période d'environ 5 ans je pense.

Concernant le contenu, deux des articles sont des reproductions des articles disponibles sur le site : celui intitulé "Bee's Nest" et la genèse de Mulholland Drive. J'ai complété un peu l'article consacré à la vache avec quelques propos que j'ai pu recueillir (notamment de la SPA américaine, partie prenante également de cette "cow parade" organisée en 2000 à NY). Mon interview est plus développée, notamment à propos de mes "caméos" dans le film mais aussi concernant la fin du tournage. "Se souvenir du temps qui passe" est un montage de deux ou trois articles + une note d'intention pour l'ouvrage dans son ensemble, avec des réflexions par rapport à tous les acteurs des films de Lynch qui ont pu disparaître ces dernières années. Enfin, j'ai totalement remanié l'article intitulé "David Be DeMented" en poussant plus loin l'analyse et la comparaison des oeuvres respectives de Lynch et de Waters.

Si tout se passe bien, on pourra effectivement lire mes mémoires sur "Eraserhead" et sur "Elephant Man"... lorsque nous les aurons édités nous-mêmes.

Pour l'instant, la seule critique (éminemment flatteuse :o) parue est celle que j'ai mentionnée dans mon message précédent. Elle était d'ailleurs inattendue, puisque nous n'avons pas encore entamé le véritable travail d'approche des rédactions de presse (qui sera sans doute effectué à la rentrée). J'espère que d'autres critiques positives (ou négatives mais constructives...) suivront.

Roland Kermarec

De Manali
09.07.2004 08:27
Find more posts by Manali

Bonne chance Roland pour ton livre, j'espère qu'il va marcher car tu le mérite !

Dès me retour de vacance je l'achète ;-)

a+

De Michel Pujos
11.07.2004 15:25
Find more posts by Michel Pujos

Mon cher Roland.
J'ai lu avec beaucoup de plaisir le premier numéro de Lynchland. C'est à la fois intéressant et "léger", érudit et simple. Et c'est bien écrit ... Ce qui est une rareté chez les critiques de cinéma de nos jours.
Une petite remarque : je pense qu'il faudrait, lorsque tu parles d'une séquence particulière, la situer davantage dans le film, beaucoup n'ayant pas en mémoire le déroulement précis d'un film vu il y a des années.
Amicalement.
Michel.

De Roland Kermarec
04.08.2004 22:40
Find more posts by Roland Kermarec
Article de Ouest France

Ouest France a consacré un petit article à Lynchland # 1 dans son édition du mercredi 4 août 2004. On peut consulter l'article ici :

http://www.brest.maville.com/actu/Detail.asp?idDOC=155831&idCLA=19

Roland Kermarec

De Roland Kermarec
04.08.2004 22:48
Find more posts by Roland Kermarec
Dans la tête de David Lynch

Le site de Ouest France disposant d'un système d'archives payantes, il vaut peut-être mieux que je copie l'article directement ici avant qu'il ne sombre dans les limbes :
__________________
mercredi 4 août 2004
UN BRESTOIS DANS LA TETE DE DAVID LYNCH

Roland Kermarec écrit sur la rencontre fabuleuse avec son cinéaste favori

Prochainement en librairie, « Lynchland 1 » petit recueil de textes de Roland Kermarec, 32 ans. Ce jeune professeur de lettres, originaire de Guipavas, a beaucoup de choses à raconter : il a rencontré le fameux réalisateur américain David Lynch et a passé trois mois sur le tournage de « Lost highway ».

Il écrit très lentement, Roland Kermarec. Ses doigts sont longs et raides. Deux yeux bleus et fragiles perçent son visage surmonté d'un large front. De là, les mots sortent dans l'ordre. Donc il faut du temps. Mais c'est essentiel : « L'écriture, c'est ma respiration » murmure-t-il. Et David Lynch dans tout ça ? « Ma muse » répond-il en rigolant.

Ce jeune professeur de lettres originaire de Guipavas, émigré dans le Gers, a réalisé son rêve le plus fou : rencontrer David Lynch, le réalisateur américain jugé décalé par la plupart des médias, auteur notamment de « Lost highway » et « Mulhohand drive ». Cette histoire, il la raconte très bien.

3 mois sur le tournage de « Lost highway »

« Je contactais souvent Ciby 2000, la boite de production de David Lynch pour avoir des infos. Un jour je suis tombé par hasard sur un de ses amis. Je lui ai raconté que je travaillais sur Lynch et je lui ai envoyé mes mémoires de maîtrise et de DEA que j'ai fait à l'UBO. Il les lui a transmis. »

Ensuite, l'inimaginable se produit : « L'ami de David Lynch me rappelle en me disant que Lynch refuse que je passe une journée sur le tournage de Lost Highway : il m'invitait pour les trois mois du tournage ! »

Pendant l'hiver 1995-1996, le jeune homme passe ses journées à Los Angeles, sur le tournage, à griffonner notes sur notes. « Contrairement à ce qu'on imagine, le tournage de ses films est un moment détendu, familial. Il s'entoure de techniciens qui le suivent d'un film sur l'autre. Le scénario est une base, un matériau brut. À partir de là, le tournage est un acte de création. Techniciens et acteurs ont une marge de liberté. Lynch, le chef d'orchestre laisse la place à l'imagination. »

Roland Kermarec ne s'emballe pas. Comme lors de sa première rencontre avec le réalisateur. « Je suis assez stressé en général, mais là je ne ressentais pas le moindre stress. Lynch lui même est quelqu'un de calme, posé. »

De retour en France, Roland Kermarec a voulu partager son expérience. C'est pour cela qu'il a contacté Objectif cinéma, site Internet pour qui il a écrit par la suite de nombreux articles. De là, il a créé son propre site lynchland.net d'où ont été tirés les articles du recueil qui sort en septembre prochain.


- Lynchland # 1, aux éditions Objectif Cinéma, 93 pages, 15 €, sortira en septembre. On peut le commander sur le site Internet de Roland Kermarec : www.lynchland.net. À voir aussi, le site officiel de David Lynch : www.davidlynch.com (site payant).

Caroline HERVÉ.

De Roland Kermarec
11.08.2004 21:22
Find more posts by Roland Kermarec
Critique de Science Fiction Magazine

Bonsoir,

Une critique supplémentaire, parue sur le site de "Science Fiction Magazine" :

http://www.sfmag.net/article.php3?id_article=1143

Roland Kermarec

De Thierry Attard
24.08.2004 19:00
Find more posts by Thierry Attard


Cher Monsieur,

Je viens de finir la lecture de votre ouvrage. En toute franchise je dois dire que je n'avais pas de sympathie particulière pour l'oeuvre de Lynch. Et bien j'ai beaucoup aimé ce livre. Il m'a donné une furieuse envie de voir LOST HIGHWAY et MULHOLLAND DRIVE. En fait, LYNCHLAND #1 me fait penser - je crois que vous allez détester la comparaison mais tant pis - au ED WOOD de Tim Burton. Non que je compare David Lynch à Ed Wood, je ne suis pas devenu idiot en une nuit, mais dans le sens où ce film (lequel est mon film favori) est une oeuvre sur le cinéma et les raisons profondes qui donnent envie d'en faire.

J'ai retrouvé ça dans votre livre, un regard respectueux et l'envie de faire partager ce respect. Soyez en remercié, j'attends la suite avec impatience.

Je vous souhaite une excellente fin de journée.

Cordialement,
Thierry Attard

De Roland Kermarec
21.09.2004 12:55
Find more posts by Roland Kermarec

Bonjour,

Une nouvelle critique du livre, écrite par Frédéric Grolleau, est parue sur le site http://www.lelitteraire.com. Vous pouvez la consulter ici :

http://www.lelitteraire.com/article972.html

Roland Kermarec

De Roland Kermarec
23.09.2004 20:55
Find more posts by Roland Kermarec

La petite revue de presse continue. Ciné Live consacre une petite notule au livre dans son numéro d'octobre.

Roland Kermarec

De Marc
28.09.2004 16:13
Click Here to Email Marc   Find more posts by Marc

Bonjour,

J'habite le Québec et j'ai bien envie d'acheter votre livre. J'aimerais payer par carte bancaire, mais price minister ne semble pas accepter les commandes canadiennes. Y aurait-il un moyen pour que je puisse acheter votre livre ?

En espérant avoir une réponse positive.

Cordialement,

Marc

De Objectif Cinéma
29.09.2004 02:37
Find more posts by Objectif Cinéma


Bonjour Marc,

Tout a fait, pour le moment Priceminister ne permet l'achat qu'en Europe mais il devrait être possible, sous peu, d'acheter le livre par d'autres plates formes qui le permettent.

En effet, en qualité de jeune éditeur, nous sommes en ce moment en train de faire lrs démarches de référencement du livre sur Amazon, la Fnac, Alapage etc. ... Il sera donc possible de l'acheter par ce biais.

En parallèle nous allons te contacter par mail pour voir si il n'est pas possible d'utiliser des systèmes tel que paypal mais N'hésites pas à contacter en direct le directeur de la publication, via la page contact du site, qui ne manquera pas de répondre à tes questions et besoins

La rédaction d'Objectif Cinéma


De Roland Kermarec
02.10.2004 09:32
Find more posts by Roland Kermarec
Revue de Presse suite

Bonjour,

Plusieurs articles ont été publiés ces derniers jours au sujet de "Lynchland # 1". Une petite notule (accompagnée d'une belle photo de Lynch prenant des photos à Lodz) dans le numéro d'octobre de "Jalouse", un article "local" publié dans le quotidien "Sud Ouest" (je n'en possède malheureusement pas de version numérique, mais l'entretien avec la journaliste "du cru" a été particulièrement agréable), et un article publié sur le site d'Arte et que voici ci-dessous (il est disponible à l'adresse http://www.arte-tv.com/fr/art-musique/selection-livres/Cette_20semaine/654276.html )
__________________

Lynchland #1

"Lynchland prend la forme d'un journal intime lynchien, où je traite de l'actualité qui touche de près ou de loin David Lynch."
"A chaque séquence qui défilait à l'écran, tout un hors-champ remontait à la surface de ma mémoire : chaque scène évoque en moi les différents plans qui ont été tournés pour la réaliser, des souvenirs particuliers rattachés à telle ou telle prise, des anecdotes de tournages, mais aussi d’autres menus événements qui se sont déroulés sur le plateau ou en dehors, etc. Mon esprit vagabonde souvent encore sur les bas-côtés de cette Autoroute Perdue : un pan entier de mon existence est finalement présent dans ces 135 minutes de pellicule."

Roland Kermarec, auteur de deux mémoires universitaires sur David Lynch, a vécu, il y huit ans, une aventure peu banale. Préparant une thèse sur le travail du réalisateur, l’étudiant, a pu entrer personnellement en contact avec lui. De fil en aiguille, de conversations téléphoniques en découvertes, David Lynch lui a proposé tout naturellement d’assister au tournage de " Lost Highway ". Pendant trois mois et demi, Roland Kermarec a ainsi concrétisé son rêve, pénétrer l’univers et le secret qui entoure les tournages mythiques du réalisateur. Avec déférence et subtilité, il a accompagné de ses notes cette aventure et dans un entretien avec " Objectif cinéma ", il nous livre les bribes de ce séjour.
" J’ai vu les idées lui tomber dessus les unes à la suite des autres, c’était vraiment étonnant, un moment d’enthousiasme génial. "
Cette aventure donne le ton. Roland Kermarec développe ensuite des textes plus analytiques ou plus personnels sur le monde de Lynch. Réalisant un parcours croisé de David Lynch et John Waters, il écrit ensuite une nécrologie sur Richard Farnsworth, et rebondit sur " la vache folle de David Lynch ". La sélection des textes qui enrichissent ce premier opus des éditions Objectif-cinéma, patchwork de tonalités lynchéennes, peut dérouter. Mais, certains comme " la vache folle de Lynch ", "équipée sanglante bovine de la sculpture réalisée pour la Cow Parade de New-York en 2000 " éclairent autrement la diversité du travail de Lynch.
Roland Kermarec dévoile sa vision subjective des univers de Lynch, avec passion et enthousiasme, liant différents facettes avec spontanéité.
Ce premier numéro publié par Objectif cinéma est un petit bijou pour tous les fans du réalisateur.
En partageant son expérience avec le lecteur, Roland Kermarec fait déjà beaucoup et le David Lynch mystérieux, et secret, devient beaucoup plus accessible et incroyablement généreux.

Alexandra Morardet

De Roland Kermarec
04.10.2004 21:29
Find more posts by Roland Kermarec
Sur la route avec David Lynch : critique de www.commeaucinema.com

Bonsoir,

Une nouvelle critique, parue sur le site www.commeaucinema.com à l'adresse suivante :
http://www.commeaucinema.com/news.php3?nominfos=35542&cinenews=9
_______________

SUR LA ROUTE AVEC DAVID LYNCH

Loin d'être une nouvelle biographie ou une énième analyse des films du réalisateur le plus étrange d'Hollywood, "Lynchland #1" est avant tout une sorte de journal intime écrit par un fan émerveillé…

Il y a presque 10 ans, Roland Kermarec, alors jeune étudiant en DEA de Lettres Modernes en quête d'infos sur David Lynch pour écrire sa thèse, se retrouve propulsé au cœur du tournage de LOST HIGHWAY au côté de celui qu'il considère comme un maître… Aujourd'hui, rédacteur du site internet objectif cinéma, il décide de nous faire partager ses connaissances et ses découvertes sur l'auteur des mythiques MULHOLLAND DRIVE et ELEPHANT MAN.

Petit livre de 96 pages, illustré et facile à lire, "Lynchland #1" est composé de six textes qui "explorent des contrées parfois méconnues ou rarement abordées du monde artistique de Lynch", six chroniques indépendantes les unes des autres, chacune centrée sur un thème bien précis, mais toutes en rapport avec la vie du cinéaste.
Ainsi, Roland Kermarec raconte ses souvenirs du tournage de LOST HIGHWAY, revient sur les acteurs fétiches de David Lynch, établit une comparaison avec John Waters, explique la relation qu'entretient le réalisateur avec Internet, s'intéresse à son œuvre intitulée "vache folle", et conclut sur la genèse accidentée de MULHOLLAND DRIVE.

Sans pour autant lever le voile sur le mystère qui entoure David Lynch, ce livre permet surtout d'humaniser le mythe. Remplit d'anecdotes et de souvenirs personnels, "Lynchland #1" est avant tout un vibrant hommage à un cinéaste, à sa vie et à ses œuvres. De quoi vouloir se perdre sur le bas-côté d'une autoroute perdue… On attend la suite.

"Lynchland #1" – de Roland Kermarec – Editions Objectif Cinéma – 96 pages – 15 euros

Aurélie Maulard (4 octobre 2004)


De Roland Kermarec
19.10.2004 15:45
Find more posts by Roland Kermarec
Lynch à la moulinette

Critique parue sur le site www.avoir-alire.com le 19 septembre 04 :

LYNCH A LA MOULINETTE

Ce premier opus des éditions Objectif Cinéma se présente comme des pérégrinations à travers les territoires de David Lynch, des longues routes perdues aux célèbres avenues... Roland Kermarec, professeur de lettres envoûté par le monde interlope et somptueusement ténébreux de David Lynch, adopte une démarche personnelle et originale pour évoquer ce réalisateur qu’il aime tant et qu’il connaît bien (toute la première partie du livre est consacrée à son expérience sur le tournage du film Lost highway). Les analyses sont très justes et pointues, mais ce n’est pas nécessairement ce qui retient l’attention. Sous son aspect faussement mineur (et ce n’est pas parce que c’est mineur que ça manque de grandeur), un bouquin éminemment sobre, sombre, bien écrit, très original (amusant parallélisme entre Lynch et Waters, unis dans le même iconoclasme et massacre des valeurs ricaines), totalement dans un esprit lynchien (étrange, oui, le mot est dit) qui impose le respect par ses choix audacieux et son approche très personnelle d’un cinéaste résolument fascinant. Le trouble nous va si bien avec ce petit Lynchland illustré...

rlv

De Roland Kermarec
27.10.2004 08:05
Find more posts by Roland Kermarec

Bonjour,

"Lynchland # 1" est disponible sur le site de la Fnac, www.fnac.com, depuis aujourd'hui.

Roland K.

De Seb
25.05.2005 12:36
Find more posts by Seb

Roland,

votre livre est mentionné dans l'édition du Monde du 13 mai dernier, aux côté du livre du Guy Astruc.

Article disponible en ligne ici :
http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3260,50-648750,0.html

Je me demande qu'est-ce qui a suscité cet article étant donné qu'il n'y a pas une seule allusion à INLAND EMPIRE, mais je ne vais pas me plaindre que notre grand quotidien parle spontanément de Lynch.

De Roland K.
25.05.2005 14:00
Find more posts by Roland K.

Bonjour,

On m'avait signalé cet article du Monde (écrit par un amateur de Lynch de longue date, Jean-Luc Douin), mais je n'avais pas le lien en ligne où on peut le consulter. Merci bien, par conséquent.

Un autre article sur le livre est paru dans Positif (il me semble qu'il s'agit du numéro d'avril - avec Mister Clint en couverture).

Roland K.

De Christian
26.05.2005 22:37
Find more posts by Christian
L'article du MONDE DES LIVRES :


Lynch en lumière
Par Jean-Luc Douin
Article paru dans l'édition du journal Le Monde du 13.05.05

(...) C'est encore Lost Highway qui fait l'objet du récit de Roland Kermarec, invité par le cinéaste à venir assister au tournage afin de peaufiner la thèse qu'il voulait lui consacrer. Animateur d'un site voué au cinéaste américain (Lynchland.net), Kermarec nous livre ici plusieurs textes de son cru à destination des idolâtres. L'un étudie ce qui rapproche Lynch et John Waters, un autre (très documenté et bourré de notes) retrace la genèse de Mulholland Drive. Le fan-club jubile.

LYNCHLAND # 1 de Roland Kermarec. Objectif cinéma, 96 p., 15 €.

A lire aussi:

TWIN PEAKS, LES LABORATOIRES DE DAVID LYNCH de Guy Astic. Ed. Rouge profond, 144 p., 18 €.
LACRIMAE RERUM de Slovoj Zizek. Traduit de l'anglais par Christine Vivier, Ed. Amsterdam, 280 p., 18 €.

De Seb
15.06.2005 12:31
Find more posts by Seb

Roland,

j'ai donc enfin lu votre livre, dans l'avion qui me conduisait vers mes vacances en Californie.

Je peux reprendre les éloges qui ont été postés ici : très agréable à lire (on est loin des Cahiers par ex., ce qui est est appréciable, même si j'aime les Cahiers par ailleurs), articles courts mais pointus, etc.

J'ai cependant été un petit peu déçu par deux points (qui n'enlèvent rien à la qualité du livre) :

- je n'avais pas compris qu'il y avait autant de matériel déjà disponible en ligne. Ayant lu tous les articles du site, peu de pages m'étaient finalement inconnues. J'ai bien vu que certains articles étaient plus étoffés sur le site (et heureusement), mais voilà, pour ceux qui connaissent le site, on n'a pas affaire à du matériel inédit dans l'ensemble (même si je suis content de posséder tout cela dans un format papier).

- le prix me paraît un peu élevé en regard de la quantité proposée (je chipote, mais je ne peux que comparer par rapport à la moyenne du monde de l'édition pour le même prix). Je sais bien que vous n'êtes pas responsable du prix de vente et je me doute que le tirage n'est pas élevé. Ce n'est certainement pas un reproche mais une remarque ; le prix ne m'a pas personnellement gêné mais il peut arrêter certaines personnes pas absolument fans de Lynch s'ils "voient" le livre en rayon. Cela serait dommage car on l'a vu dans les commentaires dans ce thread, il n'y a pas besoin d'être un très grand fan de Lynch pour apprécier votre livre, mais "simplement" aimer un tant soit peu le cinéma.

Comme tout le monde, j'attends évidemment avec impatience les prochains volumes ! Tous mes encouragements...

ps : même si le livre ne m'a pas servi de guide ;-) , j'ai profité de mon passage à Los Angeles pour réaliser un vieux rêve : voir pour de vrai la maison des Madison... (et tant qu'à faire, celle de Mister Lynch située juste à côté, car c'est une maison d'architecte unique et superbe même si on en voit peu à l'extérieur).

Quelle émotion ! Je comprends tout à fait pourquoi vous avez pu ressentir lors du tournage de Lost Highway l'impression étrange de passer de l'autre côté, "dans" le film, car voir la maison des Madison m'a donné un peu cette impression. C'était pour moi un peu irréel et très troublant d'être face à cette maison qui évoque tant de choses liées au film, maison que je trouve par ailleurs magnifique même si "simple".

De surcroît, j'ai une anecdote qui ajoute au mystère qui semble décidément entourer cette maison ou du moins David Lynch... (remember "Dick Laurent is dead"). Je me suis rendu de nuit devant les deux maisons (non seulement pour ne pas importuner qui que ce soit en m'arrêtant et en prenant quelques photos - l'endroit est très chic et les patrouilles de polices privées fréquentes, mais aussi pour profiter des vues sur L.A. de nuit, avec Mulholland Drive juste à côté, à ne surtout pas rater lors d'un séjour à L.A. !).

Je m'approchais de la maison de David Lynch quand j'entendis du bruit venant d'un gros 4x4 blanc stationné juste devant sa maison mais de l'autre côté de la route. Cette voiture était déjà stationnée quand je suis arrivé, tout feux éteints, moteur arrêté, apparemment vide. Au moment où j'arrivais à sa hauteur pour prendre un cliché (quelques bonnes minutes après être arrivé sur les lieux, car j'ai d'abord contemplé la Madison House), cette voiture a démarré et a filé en trombe (comme les voitures devant la Madison House dans Lost Highway !). Je n'ai absolument pas compris ce qui s'est passé... est-ce que quelqu'un épiait donc la maison de David Lynch et l'ai-je dérangé ? Je ne vois pas vraiment d'autres hypothèses. En tout cas, je me suis dit qu'après tout qu'il était normal qu'il y ait des phénomènes incompréhensibles dans ce coin ;-)

De Pierre
06.08.2005 11:13
Find more posts by Pierre

voila une critique tres elogieuse de ton livre Roland (et c'est merite)
http://www.dvdclassik.com/Critiques/livre_lynchland.htm

au fait il n'etait pas question que tu sois present a la soiree Lynch qu'avait organise le forum des images ( projections de Blue Velvet et Mulholland Drive avec debat a la fin de MD), d'ailleurs ton livre etait en vente la bas.
ca m'aurait fait plaisir qu'on puisse se rencontrer mais bon j'espere une prochaine fois...

cordialement
Pierre

De Le Lido
20.10.2006 23:21
Find more posts by Le Lido
11 octobre 2006 : Les Yeux verts (Pôle Image Limousin) accueille Guy Astic pour la présentation de L


11 octobre 2006 : Les Yeux verts (Pôle Image Limousin) accueille Guy Astic pour la présentation de Lost Highway.

C'est au cinéma "Art et Essai" de Limoges, Le Lido, que la projection-débat autour du film de David Lynch aura lieu, animée par l'auteur du livre Le Purgatoire des sens…

Cinéma Le Lido
3, avenue du Général de Gaulle
87000 Limoges
Tél. : 08 92 68 20 15 / 05 55 77 26 71

www.lesyeuxverts.com/actu

De Philippe Collin
04.11.2006 16:17
Find more posts by Philippe Collin

Cher R.K.

J'achève de dévorer "Lynch #1" et suis enthousiasmé par l'originalité de votre démarche et de votre aventure et par le mélange de modestie, de passion, de lucidité et d'acuité. Une leçon de spectateur d'un tournage. Il a bien de la chance de vous avoirr eu présent, j'espère qu'il vous l'a dit et mieux que moi !

Ne me laissez pas sans vos nouvelles aventures et désirs de cinéma.

A vous
Philippe

De flic
01.03.2007 20:52
Find more posts by flic

pourquoi les autres forums sont fermés

De réponse à tout
01.03.2007 20:54
Find more posts by réponse à tout

ils ont fermé les forums pour des raisons de gros sous, la pub ne rapportait plus

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :