Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Lynchland > The Straight Story illustre les Droits de l'Homme
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De Roland Kermarec
09.09.2004 20:46
Find more posts by Roland Kermarec

Bonjour,

Ci-dessous, la reproduction d'un article paru sur Internet :

http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=105&art_id=182989

La Ligue des droits de l'Homme et le cinéma Arenberg lancent un ciné club afin d'illustrer, l'un après l'autre, chacun des 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l'Homme (DUDH). Le rendez-vous est fixé tous les 4ème jeudi du mois, à partir du 23 septembre prochain.

«Les articles de la DUDH ont une formulation qui peut parfois sembler abstraite et le public n'en connaît pas toujours la signification. Le but de ces projections est donc bien d'expliquer ces articles par le biais de films en tous genres », a indiqué jeudi David Morelli, chargé de communication auprès de la Ligue des droits de L'Homme.

La programmation tentera de ne pas se limiter aux films «à thème ». Elle tentera de diversifier tant les pays de provenance des films que leur genre: comédies, animation, drames, films fantastiques, documentaires, etc.

Les quatre premières séances sont déjà programmées. Le 23 septembre, «Une Histoire vraie » de David Lynch illustrera ainsi l'article premier de la DUDH: «Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ».

Le 28 octobre, «Bloody Sunday » de Paul Greengrass, Ours d'or à Berlin en 2002, mettra en perspective l'article 2: «Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune (...) Il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante (...).

L'article 3 ( »Tout individu a droit à la vie, la liberté et à la sûreté de sa personne ») sera éclairé, le 25 novembre, par «Le Dictateur » de Charlie Chaplin.

Enfin, «Dark City » d'Alex Proyas (sous réserve) a été choisi pour paraphraser l'article 4 de la DUDH: «Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes ».

Une courte introduction sera proposée aux spectateurs avant le début de chaque projection.

A chaque séance, un concours sera par ailleurs organisé. A l'issue de la projection, un tirage au sort verra trois spectateurs remporter un ouvrage sur le cinéma européen et un exemplaire de la DUDH en mini-livre.

Droits de Ciné: tous les 4ème jeudi du mois (sauf juillet et août), dernière séance, au cinéma Arenberg, Galerie de la Reine, 26, 1000 Bruxelles.

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :