Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Lynchland > Paris - Journée David Lynch au Forum des images en Janvier
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De La rédaction
18.12.2004 17:47
Find more posts by La rédaction


RÊVES ET CAUCHEMARS - Journée David Lynch
Samedi 15 Janvier 2005
Forum des images
Paris

A l'occasion de la journée David Lynch, le 15 janvier 2005 au Forum des images, le livre de Roland Kemarec, Lynchland #1 Pérégrinations À Travers Les Territoires De David Lynch, sera proposé à la vente. Son auteur y sera sans doute présent pour le dédicacer...

A propos de la journée :

À LA LISIÈRE DU CAUCHEMAR

Mulholland Drive sépare la San Fernando Valley d’Hollywood, la Mecque du cinéma, la fabrique de rêves. Autour, la nature sauvage et inquiétante. “Cette route est très sombre de nuit. De plus, elle est très sinueuse, ça vous donne des sensations, c’est comme une route onirique”, précise David Lynch. À l’image de cette route-frontière, son cinéma ne s’est jamais situé ailleurs qu’à la lisière du réel et de l’imaginaire. La construction complexe des scénarios contribue à préserver l’espace du rêve. Ni Mulholland Drive, ni Lost Highway, imbriqués dans la construction du temps comme dans celle des personnages, ne proposent d’explications fermées rassurantes. Tel un anneau de Möbius avec ses deux faces qui se retournent sur elles-mêmes, comme le décrit Michel Chion dans son ouvrage sur Lynch (Cahiers du cinéma, 1998), ses oeuvres ouvrent un nouvel espace-temps dont le spectateur ne peut s’échapper. Elles brouillent les repères temporels : plus rien ne prouve que la chronologie des scènes respecte celle du temps de l’histoire. Et la fin nous renvoie bien souvent au début… Ne pourrait-on d’ailleurs envisager Mulholland Drive comme un songe de la spectatrice à la chevelure bleue chuchotant “Silencio” ? Il serait facile de croire que l’aspiration du cinéaste ne soit que d’essence onirique. David Lynch affirme pourtant que jamais aucun de ses rêves n’a nourri un film tout entier. Blue Velvet est la seule exception.


17h30 > BLUE VELVET
de David Lynch avec Isabella Rossellini, Dennis Hopper
É.-U. / fict. vostf 1986 coul. 2h (35 mm)

Le fils d’une famille tranquille mène l’enquête dans un milieu sordide après avoir découvert une oreille coupée. Ce film de David Lynch, inspiré d’un rêve personnel, peut se lire comme une vertigineuse descente aux enfers où la frontière entre le bien et le mal apparaît de plus en plus complexe. Int. aux moins de 12 ans.

20h00 > MULHOLLAND DRIVE
de David Lynch
avec Naomi Watts, Laura Elena Harring
É.-U. / fict. vostf 2001 coul. 2h26 (35 mm)

A savoir : Francis Vanoye, créateur du département “cinéma” de l’université Paris X, est aujourd’hui gestalt-thérapeute, animera un débat d’une demi-heure à l’issue de la projection

Après un accident de voiture, une élégante femme brune perd la mémoire et trouve refuge chez une jeune actrice, fraîchement débarquée à Los Angeles. Un grand film sur la puissance des illusions, situé dans un Hollywood fantasmatique particulièrement effrayant. Rêve ou cauchemar ?


Lire l'interview de Francis Vanoye : http://www.forumdesimages.net/seances/reves/laseance.htm

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :