Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Gazette du doublage > lu dans Le Parisien du 03/03/05
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De steve
04.03.2005 08:20
Find more posts by steve

J'ai lu un article sur la présentation du film "pendez-les haut et court" diffusé hier soir en vo sur arte, et le choix vo-vf à la télé. La journaliste constate justement que sur le hertzien non crypté aucune chaine ne diffuse de films ou series en vo, et qu'avce l'arrivée de la TNT les vm vont peut-être se développer.
Le directeur des programmes de Paris Première, jacques expert, indique que depuis qu'il ont installé la VM en prime time les dimanche et lundi soir leur audience a augmenté de 50 %.
Une téléspectatrice adepte de la vo, indique que "la vo est à la vf, ce que le porte-jarretelles est au collant"... Doit-on y voir là du mépris pour la vf ??
D'après les fans de la vo, "elle permet de s'approcher de la vérité du film, de la performance des acteurs, des intonations, des accents, des jeux de mots"...
Un téléspectateur estime que la vo a des vetrtus pédagogique pour l'apprentissage des langues. Ce qui amène la journaliste à évoquer le rapport Thélot, contre lequel TF1 et France 2 "se sont insurgées", Etienne Mougeotte indiquant que c'était "une mesure discriminatoire à l'égard de millions de français qui ont des problèmes de vision ou de vue". Le directeur des programmes de France 2, Christophe Baldelli estime que "dès qu'il y a un sous-titrage ou une autre langue que le français, celà fait fuir les téléspectateurs", Il estime également que "la vo doit se chercher sur les dvd et non à la télé".

Un petit encadré indique la politique de certains pays voisins concernant les films étrangers. Ainsi, en Allemagne presque tous les films sont doublés, s'il est en vo il ne sera pas sous-titré. Aux Pays-Bas et au Danemark ,il n'y a ni doublage, ni sous-titreet la journaliste d'indiquer "et l'on s'étonne (...) que les pays nordiques parlent aussi bien anglais"... (Cette phrase va dans le sens du rapport Thélot, à mon avis).
Pour finir, en Grèce et en Pologne, sur les films étrnagers vous entendrez les voix originelles... et les doublages...
Ca doit être un joli capharnaüm.

Ca prouve qu'en France on considère le doublage comme un métier à part entière grâce auquel nous recherchons la qualité et non pas comme une activité secondaire. Là aussi montrons notre exception culturelle.

Message inbspiré de l'article de Charlotte Moreau dans Le Parisien du jeudi 03/03/2005.

De Arachnée
04.03.2005 09:10
Find more posts by Arachnée

Steve, quelqu'un avait déjà reporté l'article hier. ;-)

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :