Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Lynchland > Dune en édition 3DVD
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De Seb
04.03.2005 13:40
Find more posts by Seb

Bien que ce soit considéré en général comme le film le moins intéressant de Lynch, il est à noter la sortie prochaine d'une édition 3 DVD de Dune :

http://www.dvdrama.com/rw_news-10789-.php

On ne connaît pas encore les spécifications exactes mais le nombre de DVD laisse penser en effet que nous aurons la version cinéma ainsi que la version "TV" qui avait eté étendue à 4h, sans l'accord de Lynch (d'où le nom de Alan Smithee en tant que réalisateur dans le générique, pseudo couramment utilisé quand un réalisateur veut signifier que ce n'est sa version du film).

Il serait très dommage que Lynch ne soit pas du tout investi dans cette édition qui aurait été ainsi été "ultime".

Attendons quelques jours pour connaître les spécifications complètes du zone 1.

De Seb
07.03.2005 13:46
Find more posts by Seb
Spécifications !

Voici les specs ! Plutôt alléchant...

Comme on pouvait le deviner (et surtout l'espérer), les deux montages du film répondront présents, à savoir celui vu en salles d'une durée de 2h15 et celui réalisé pour la télévision atteignant les 3h08.

Le premier DVD proposera ainsi le film entièrement remasterisé et présenté dans un nouveau transfert 16/9 compatible 4/3 au format respecté 2.35, accompagné de remixages Dolby Digital 5.1 en anglais et français, et de sous-titres français.

Le second DVD contiendra Dune dans sa version TV de 3h08, présentée dans un transfert dont la nature n'est pas encore connue (16/9 ? 4/3 ?) et au format que l'on espère respecté, même si cette version devrait selon toutes vraisemblances être en 4/3 comme le format TV le veut. Celle-ci sera accompagnée d'une unique piste anglaise Dolby Stéréo et de sous-titres français.

Le troisième DVD contiendra quant à lui les suppléments, pour le moins nombreux et organisés par sections : Les différents projets de Dune :
- Interviews
- Dessins préparatoires
- Documents

Le Tournage :
- Le Making-of
- Interview d'époque de David Lynch
- Galerie de photos

Photos exclusives des scènes coupées

La promotion :
Bande-annonces
Affiches
Produits dérivés
Documentaire sur la restauration sonore du film

Sortie : 07 Juin 2005

De Seb
15.06.2005 11:59
Find more posts by Seb

Bonjour,

alors, personne ici n'a encore un avis à émettre sur cette édition ?

Je n'ai pas encore pu l'acheter (je rentre juste de vacances des USA où cette édition sortira un peu plus tard), mais j'ai lu une chronique alléchante sur DVDfr.com :

http://www.dvdfr.com/dvd/critique.php?id=12547

Si seulement Lost Highway pouvait aussi connaître un tel remaniement... a priori, il ne faut pas désespérer, puisque tous les films de Lynch semblent peu à peu connaître les grâces d'éditions enfin à la hauteur de ses films.

De Roland K.
15.06.2005 17:55
Find more posts by Roland K.

Bonjour,

MK2, qui a récemment sorti une version de Twin Peaks, vient de commencer à travailler sur l'édition DVD de "Lost Highway", oui.

Roland K.

De Seb
19.06.2005 17:28
Find more posts by Seb
DVD Lost Highway

Bonjour Roland,

content de savoir que MK2 a attaqué le travail (nous avions parlé en effet du projet de ré-édition dans un autre sujet du forum).

C'est un peu hors-sujet dans ce thread consacré à Dune (qui ne semble pas passionner grand-monde!), mais à propos de la réédition de Lost Highway en DVD, allez-vous collaborer aux bonus ? (car je suppose que cela sera au moins une édition 2 DVD!).

Avec tout ce que vous aviez filmé sur place, il devrait y avoir là une matière fantastique. Même filmées avec un caméscope, sous un alngle alternatif, certaines scènes, qu'elles soient des versions "alternate", ou même carrément coupées (encore plus intéressant !!!), sont d'un grand intérêt pour les fans du film.

En tout cas, quand je pense à tout ce que vous avez accumulé, je me dis que c'est le moment idéal d'ne partager une infime partie. Je vous un culte à Lost Highway et j'avoue que toutes les scènes coupées me font rêver...

En tout cas, en ce qui concerne le transfert, il y a un gros boulot technique qui attend MK2, car la première partie du film avec les scènes très sombres dans la maison des Madison demandent un travail de compression irréprochable. Avec la calibration des couleurs, c'est sur ce point en particulier qu'on jugera le progrès de MK2 par rapport à TF1. Mais honnêtement, ça ne peut pas être pire que le travail de TF1...

De Seb
26.07.2005 08:11
Find more posts by Seb
Réédition ultimate : elle porte bien son nom !

Je suis surpris que personne n'ait donné un avis sur la réédition Ultimate de Dune sortie il y a un mois et demi à présent. A moins que comme moi jusqu'à hier soir, vous n'ayiez pas trouvé le temps de le regarder :-)

Peut-être aussi n'aimez-vous pas assez ce film pour le (r)acheter. Ce message vous incitera peut-être à changer d'avis.

La critique de DVDfr (cf. lien que j'avais donné plus haut) ne mentait pas. L'image est tellement belle (dans l'ensemble, car il y a quelques couacs lors de certaines scènes sombres) qu'on n'a pas vraiment l'impression de voir un film vieux de 21 ans (en dehors des coupes de cheveux et des effets spéciaux évidemment ;-)).

C'est vraiment grâce à cette image redoutable de contraste et de piqué que j'ai redécouvert ce film avec un grand bonheur - bien supérieur à ce à quoi je m'attendais. Si vous ne souhaitez pas investir 25 euros dans cette édition, essayez au moins de la louer ou de vous la faire prêter. Redonnez une chance à Dune, le jeu en vaut la chandelle.

Grâce à cette restauration, la plupart des scènes sauf celles d'action prennent une nouvelle grandeur, avec un souffle lynchien, enfin ! Pour la première fois j'ai vraiment apprécié les décors grandioses et magnifiques (quelle recherche...), ainsi que la composition du cadre. Les prises de vue du désert sont également d'une beauté saisissante. A l'autre bout de l'échelle, le maquillage du Baron est vraiment impeccablement réalisé (cela se voit enfin de près!) si bien qu'il est encore plus dégoûtant qu'avant. Ce "méchant" n'a jamais été aussi détraqué, bien lynchien, vraiment inquiétant, et je pense que DL avait dû beaucoup jubiler à filmer les scènes sadiques avec lui. Il n'est pas étonnant que Dune ait été un des tout premiers films à écoper du PG13 aux USA.

Le revers de la médaille de cette restauration poussée : les scènes avec effets spéciaux paraissent par contre encore plus catastrophiques qu'avant. Les intégrations ultra ratées ressortent encore plus, et j'avoue que je suis toujours effaré quand je pense au budget de 45 millions de dollars de Dune, à comparer aux 32 millions de la même époque pour Le Retour du Jedi. Le gâchis d'argent a dû être vraiment gigantesque pour Dune, car arriver à des effets spéciaux aussi ratés pour l'époque, c'est preuve que l'argent a été englouti dans autre chose (mauvaise gestion, il paraît...).

Le plus gros défaut du film, et ce n'est pas de la faute de DL, c'est toujours, à mon avis, son histoire héritée des livres, histoire totalement impossible à résumer en si peu de temps. Le sujet reste quasiment abscons pour qui n'a pas lu les deux premiers tomes du cycle de Dune. Personnellement, j'avais lu les trois premiers livres (je n'ai jamais eu le courage d'aller plus loin...) avant de voir Dune pour la première fois il y a 15 ans, et je m'étais dit "heureusement".

Je me suis fait exactement la même réflexion hier soir. De nos jours, les studios sont capables de miser sur la mise en chantier d'énormes trilogies. C'est exactement ce dont Dune aurait dû bénéficier pour avoir une chance de marcher. Son univers est trop complexe, son vocabulaire est trop spécifique pour être condensés en deux heures, et même trois. A ce sujet, je regarderai prochainement (pour la première fois) cette fameuse version TV US de 3h08 disponible sur le 2e DVD, mais en 4/3 et sans restauration, je ne suis pas très motivé.

Malgré tout ceci, j'ai le sentiment que Lynch avait "compris" Dune. En dehors des scènes d'action risibles, tout le reste respire l'intensité et l'intelligence. Il y a vraiment une ambiance dramatique que je n'ai quasiment jamais ressentie dans un film de science-fiction aussi "futuriste".

Récemment, j'ai lu cet avis sur Dune sur un autre forum (généraliste) :

<< Ce qui est marrant c'est que, rien que parce que c'est Lynch, le film n'est pas tombé dans l'oubli des nanars. Au contraire ! Le snobisme est tel que le film est devenu "sublime" pour beaucoup (sans qu'il ne sache vraiment pourquoi. Ils s'ennuient beaucoup aussi, trouve tout ça risible mais... bon, c'est Lynch alors c'est forcément bien et le clame haut et fort devant les nombreux detracteurs. Pas de réel argument pour defendre le film si ce n'est "film incompris" ou "mais tu comprends rien" ou "c'est Lynch bordel !!!" >>

Je tiens à dire que non, ce n'est par snobisme que j'aime désormais Dune, je suis tout simplement réconcilié avec le film et j'en suis fort heureux. J'espère que cela sera le cas aussi de ceux qui mettaient Dune à part dans la filmographie de DL.

De manali
26.07.2005 09:21
Find more posts by manali

Ca fait plaisir de lire cela seb, il y a beaucoups de belles choses à prendre dans ce film effectivement...

Je crois me souvenir que le tournage avais couté cher nottamment a cause de nombreuses scènes de désert difficle à tourner et qui ont necessité plus de temps que prévu. J'ai un souvenir de DL expliquant qu'un fois tout le monde en place sur le sable il fallait attendre une heure que les traces disparaissent! :D

De Roland K.
27.07.2005 21:44
Find more posts by Roland K.
Question de George Godwin

Merci à Sébastien pour cette critique du DVD qui tombe à pic : George Godwin vient de me contacter à propos de cette édition. Je mentionne l'identité de G. Godwin dans un récent sujet à propos des nouveaux articles publiés dans Lynchland : il est l'auteur de l'article majeur sur "Eraserhead". Il se trouve qu'il a également écrit un article aussi important consacré au tournage de "Dune" auquel il a pu assister en grande partie. Il désirerait connaitre en détail le contenu du DVD de bonus de cette édition, en particulier à propos de tout ce qui concerne le making of (pour ne rien vous cacher, il est le véritable auteur de toutes les images de making of que l'on a pu voir jusqu'à présent, et il a longuement recherché toute une série de bobines qu'il pense archivées dieu sait où). Si Sébastien ou quelqu'un d'autre pouvait donc décrire de façon assez détaillée ce qui paraît répondre à ma question, cela pourrait nous être utile.

Roland K.

P.S. : aussi bizarre cela puisse-t-il paraître, je n'ai pas encore le "réflexe" de me ruer sur toute nouvelle édition de DVD, ce qui explique que je ne la possède pas encore moi même :o)

De Sebastien
28.07.2005 09:30
Find more posts by Sebastien
détails bonus Dune

Je ne considère pas avoir écrit une critique du DVD (car je suis très exigeant avec les DVD, aussi bien pour l'image que le son, or je n'ai pas abordé ce dernier), mais plus un témoignage de l'impact que peut avoir Dune en version "ultimate" sur d'éventuels "déçus" du film ;-)

Pour les bonus, je les ai tous visualisés, jusqu'aux galeries d'images, je vous en parlerai un peu plus tard.

Comme des images valent mieux qu'un long discours, j'ai mis ici : http://auzzy.free.fr/dune des captures d'écran des menus du DVD de bonus, vous verrez donc exactement ce qu'on y trouve. Le bonus.jpg est le menu général du DVD, puis j'ai mis les captures des sous-menus (adaptation, tournage, DL, promotion, etc.).

Concernant le "making-of", c'est un fait une "featurette" d'époque, appelée Destination Dune. J'ai inclus la capture d'écran du texte introductif de ce documentaire très court (6mn17s), qui dit que c'est tout ce qui reste des "behind the scenes" (donc George doit la connaître). Cette featurette est attribuée à Paul Sammon. Cependant, on le voit dans les crédits finaux que j'ai également capturés, le nom de George Godwin est crédité pour le son.

J'espère que cela répondra aux attentes de George ; recontactez-moi si ce n'est pas le cas.

De Roland K.
28.07.2005 21:54
Find more posts by Roland K.

Merci beaucoup, Sébastien, cela répond pleinement à ma demande.

Première précision d'importance, présent dans le commentaire avant le petit making of. Il est indiqué que suite à l'échec du film aux Etats-Unis, les rushes de ce making of furent détruits, mais à la suite de quelques recherches, George Godwin a acquis la conviction que ce ne fut pas le cas. Il faut savoir que ces rushes initiaux ne représentent pas quelques minutes simplement mais PLUSIEURS dizaines d'heures de pellicule (qui, selon, George Godwin, présentent le même potentiel pour un documentaire magistral que ne le furent les images utilisées pour "Au coeur des ténèbres", le documentaire consacré à "Apocalypse Now".)

Seconde précision. Paul Sammon est crédité pour ce film mais... il n'est venu que trois ou quatre jours sur le tournage :o) Il a en fait simplement monté des extraits de pellicule pour une bande promotionnelle, celle présente dans le DVD (qui n'est d'ailleurs pas inédite du tout, mais bon, l'éditeur du DVD fait sa pub comme il peut). Sammon est également "l'auteur" d'un livre sur le making of de "Dune", qui ne fait pas la moindre référence à George Godwin (au son effectivement, accompagné à l'image par un directeur de la photo du nom d'Anatol Pacanowski - j'espère ne pas écorcher son nom), ce qui a le don de rendre Godwin très très très amer. Pourquoi ? Parce que, comme je l'ai dit, Sammon ne s'est que rarement rendu sur le tournage, mais il retrace pourtant celui-ci dans ses moindres détails, avec également de nombreuses interviews. Par quel miracle : il a visionné les bandes de George Godwin et les a retranscrites, tout simplement. Le contrat de Godwin était fait de telle sorte qu'il ne pouvait pas vraiment en revendiquer la paternité, ce qu'il n'a découvert que plus tard...

Roland K.

De Sebastien
29.07.2005 08:11
Find more posts by Sebastien

Merci Roland pour les précisions supplémentaires.

Je précise qu'Opening affirme que "Destination Dune" est inédit en France, et en France seulement, pas inédit tout court. Ceci dit, bien malin qui pourra affirmer que ce making-of n'a jamais été diffusé à la télévision française par exemple. Ou du moins, cette featurette est inédite en vidéo (en France), c'est probablement ce qu'ils ont voulu dire.

Quant à ce vous révélez, c'est très intéressant. Si ces bobines n'ont pas été détruites, qui a intérêt à ce qu'elles ne soient pas exploitées ? Sont-elles perdues ? Apparemment non, puisque si je comprends bien, Paul Sammon les aurait utilisées pour écrire son livre !

Avec plusieurs dizaines d'heures de rushes, j'imagine en effet qu'on pourrait en tirer un vrai documentaire passionnant. Dune représente un projet gigantesque et ce fut la première et dernière fois que DL a travaillé dans un tel contexte. Forcément, cela possèderait un attrait indéniable :)

De Sebastien
29.07.2005 08:39
Find more posts by Sebastien
Les bonus de Dune en détail

Chose promise, chose due : même si les liens que j'ai donnés vers DVDRama et DVDfr parlent des bonus, je vais vous les détailler bien plus, avec l'intérêt qu'ils ont suscité (ou non) chez moi, un fan de DL :)

Même s'il s'avère un jour que les rushes du making-of n'ont pas été détruits, en l'état actuel des choses, il n'y a quasiment rien de disponible sur le tournage de Dune. L'éditeur Opening a donc réussi à proposer des bonus "à partir de rien" et dans ce contexte, leurs idées et leur mise en oeuvre sont plutôt globalement correctes.

1. L'adaptation
- - - - - - - - - -
Cette section comprend deux interviews d'Olivier Delcroix ("Le roman adapté", 8 minutes, et "Un roman inadaptable",9 minutes) et une galerie de dessins préparatoires (1mn).

La galerie est d'un intérêt (très) limité, d'autant que bon nombre des illustrations sont utilisées au cours des deux interviews. En outre, on ne sait jamais de qui sont les dessins.

Les interviews sont en revanche informatives, surtout pour ceux qui ne se sont jamais intéressés à la génèse de Dune. Olivier Delcroix explique en effet dans la première interview ("Un roman adapté") pourquoi De Laurentiis a choisi DL, en quoi le film est fidèle au livre ou non (en citant quelques passages typiquement lynchiens totalement inventés par Lynch, comme le passage sadique du Baron tuant un de ses jeunes favoris lui enlevant la valve de son coeur), pourquoi le choix des acteurs est très pertinent à ses yeux, et comment DL a réussi à en tirer le meilleur afin qu'ils ressemblent aux personnages du roman, etc.

Olivier Delcroix parle posément mais passionnément de Dune (le livre et le film), en expliquant que le film fait partie des "grands films malades" dont parlait Truffaut. Il résume Dune ainsi : "c'est un chef d'oeuvre ; un fascinant échec". Selon lui, c'est à partir du moment où l'action se déplace sur Arrakis, dans sa dernière partie, que le film s'enlise : "Arrakis, progressivement, ensable l'action, et ensable le cinéaste". Il finit en regrettant la mauvaise réputation de Dune a conservé, de façon totalement injustifiée, et ses arguments développés en ce sens sur les 8 minutes sont tout à fait recevables.

"Un roman inadaptable" donne l'occasion à Olivier Delcroix de revenir sur le projet "fou" d'adaptation de Dune par le cinéaste Alexandro Jodorowsky, bien avant De Laurentiis et Lynch. Il y a quelques dessins préparatoires de Moebius pour illustrer. Rien de nouveau pour ceux qui connaissent ce projet colossal qui échoua de peu, mais pour ceux qui n'en ont jamais entendu parler, cela sera assurément une belle découverte, et encore une fois Olivier Delcroix est très agréable à écouter parler. Pour les curieux, je vous conseille fortement la lecture de ce dossier sur le film avorté Dune de Jodorowsky : http://www.cinegenre.net/dossiers/dune/page.html


2. Le tournage
- - - - - - - - - -
Cette partie est constituée du seul document d'époque connu actuellement (le court making-of "Destination Dune") et d'une galerie de photos (2 minutes).

Le making-of est donc une appelation très largement usurpée car il s'agit tout bêtement d'un assemblage hétéroclite des rares bouts de bobines supposées avoir survécu après le tournage du film. Il ne faut pas s'attendre à un document très structuré, mais juste à des séances juxtaposées de tournage ou de préparation de cascades/combats, avec parfois des images furtives de DL en train d'examiner les maquettes, décors ou costumes avec les techniciens. On voit tout de même Frank Herbert himself, très confiant dans le succès du film à la fin du tournage, ce qui ne manque pas de saveur quand on connaît son échec retentissant, mais qui montre au passage que le créateur de Dune semblait satisfait du travail de DL, ce qui n'est pas rien !

Du coup, la galerie de photos est très intéressante cette fois car elle propose des images non vues dans le making-of, et surtout, elles sont légendées. La quasi-totalité montrent David Lynch sur les plateaux de tournage, et une grosse partie d'entre elles semblent inédites. Ca, c'est du tout bon pour des fans comme nous :)


3. David Lynch
- - - - - - - - - - -
- L'interview proposée date de 1985 (8 minutes), donc elle est involontairement "comique" vu le décalage entre ce que pense DL aujourd'hui de cette expérience et ce qu'il disait à l'époque :) (d'ailleursi vous voulez rire, lisez cette interview de DL, plus développée, datant aussi de 1985, pour le magazine Starfix (avec Christophe Gans en interviewer, oui oui, le Gans qui a fait notamment le Pacte des Loups) : http://www.aboutlynch.com/articles/dune/art01.shtml). En dehors de son intérêt historique, les questions de cette interview sont très convenues, donc c'est peu intéressant.

- La filmographie se résume à une page avec une liste (incomplète) des oeuvres réalisées par DL.


4. Les scènes coupées
- - - - - - - - - - - - - - - -
Le titre est trompeur car il n'y a pas de scènes coupées ici. Elles sont sur le DVD n°2 qui offre le montage TV de 3h08 renié par DL, avec près de 40 minutes de scènes inédites et de plans rallongés. Cette section propose en fait une pièce de choix, même si sans gros rapport avec Dune : une interview (10 minutes) de Philippe Lombard sur le concept du fameux réalisateur Alan Smithee, le pseudonyme à qui on impute tous les films reniés par leurs vrais réalisateurs (c'est le cas de DL pour la version TV de Dune). Voilà un bonus intéressant pour tout cinéphile qui ne connaît pas bien l'origine et les cas d'utilisation de ce pseudonyme.

Nous avons aussi droit à une galerie d'images (35s) issues de prises non conservées. Elles sont légendées, ce qui réhausse leur intérêt.


5. La promotion
- - - - - - - - - - -
Voilà typiquement une section que presque personne ne regardera, mais qui possède son intérêt d'"archives" :

- le trailer (1mn30s) : en VO ; réussi car donnant vraiment envie de voir le film, en utilisant judicieusement les "belles" scènes.

- la bande-annonce : en VF ; ratée, car bien trop longue et surtout montrant à l'envi des scènes où les effets spéciaux sont très limites. Apparemment, cela n'avait pas découragé les spectateurs français, Dune ayant réalisé plus de 2 millions d'netrées en France (un vrai carton).

Ces deux documents ne sont pas restaurés évidemment, leur qualité est donc tout bonnement atroce quand on compare avec le DVD n°1, mais c'est ainsi très intéressant pour mesurer le travail effectué!)

- une galerie d'affiches de divers pays (1mn13s), qui semblent être prises de http://www.lynchposters.com, au moins pour la yougoslave, totalement introuvable.

- une galerie des produits dérivés (2mn) : adaptation en comics Marvel et mangas, livres à colorier, album Panini (!), puzzles...


6. La restauration
- - - - - - - - - - - -
Il s'agit d'un petit comparatif du son avant et après le remix en 5.1, mais cela possède un intérêt quasi nul. Il aurait été intéressant de voir en studio comment le travail de restauration a été entrepris, mais on a juste droit à quelques secondes de comparaison entre la bande originale non restaurée (en stéréo) et celle qui a fini sur le DVD. Le titre de ce bonus (de loin le plus inutile) est trompeur car on espérait surtout un retour sur la restauration de l'image, travail splendide qui aurait mérité qu'on s'y attarde.

De Roland K.
30.07.2005 12:44
Find more posts by Roland K.

Merci une nouvelle fois pour ce descriptif, Sébastien. Je vous invite (comme nous l'avons brièvement évoqué en privé) à assembler vos différentes remarques (ainsi éventuellement que votre commentaire sur la version TV) pour écrire une critique complète du DVD que nous pourrions placer dans Lynchland, tout ce que vous indiquez pouvant intéresser les lecteurs du site qui ne vont pas forcément sur le forum. Il faudra bien que nous ouvrions un jour la rubrique "Merchandise Planet", même si nous avons déjà sur www.objectif-cinema.com plusieurs critiques de livres ou DVD consacrés à DL.

Roland K;

De Sebastien
24.01.2006 14:28
Find more posts by Sebastien
édition remasterisée zone 1

Pour les amateurs de Dune, je déterre ce topic pour faire un addendum à mon article sur l'édition "ultimate" d'Opening (cf. http://www.objectif-cinema.fr/article.php3?id_article=3738)

Pour les fans compulsifs, ou tout simplement pour ceux qui n'auraient pas craqué sur la version "ultimate" parue chez nous, la version remasterisée va enfin sortir le 31 janvier 2006 aux USA en zone 1 (plusieurs mois après nous, comme d'habitude), mais dans une édition sensiblement différente de la nôtre.

Impossible d'arbitrer clairement en faveur de l'une ou de l'autre ; à chacun de se décider en fonction de ses goûts.

Le site DuneInfo.com montre plutôt bien ce que contient cette nouvelle édition zone 1 : http://www.duneinfo.com/giedi_prime/dvd_extended

Pour résumer, il s'agit d'une édition 2 DVD "seulement". Ceci est rendu possible par le nombre très réduit de pistes audio sur le DVD n°1. On notera en particulier l'absence de format DTS, gros point noir par rapport à notre édition, pour les technophiles.

Le film proposant exactement le même transfert que notre édition (transfert en tout point sublime), la place récupérée est utilisée pour les suppléments, ce qui permet de s'affranchir d'un 3ème DVD comme celui de notre édition.

Le gros intérêt pour les complétistes repose justement dans ces suppléments : ils sont INTEGRALEMENT différents des nôtres (cf. détails sur DuneInfo). En dehors des scènes coupées, iIls totalisent néanmoins moins de 30 minutes, sans aucune participation de David Lynch.

Le point central de ces suppléments sont donc ces fameuses scènes coupées, jamais vues auparavant (même si certains plans figurent dans la version longue pour la TV). Ces scènes inédites sont présentées par Raffaella De Laurentiis qui explique bien qu'il n'y a jamais eu de version longue de 4 heures par Lynch lui-même ; il y avait bien eu un travail préliminaire de 4 heures monté grossièrement, mais c'était bien en amont de la post-production, c'était vraiment un work-in-progress.

Ces scènes coupées ne bénéficie pas de post-production, aussi bien pour les effets spéciaux donc que pour le son, en dehors des deux dernières scènes proposées.

Enfin, grosse différence par rapport à notre édition, la version longue (TV) de 3 heures est proposée pour la toute première fois dans le format 2.35 (anamorphique), alors que notre édition propose du 1.33, c'est ainsi que cette version a toujours été diffusée sur les chaînes US (pour que les spectateurs américains n'aient pas de bandes noires, ce qui est encore considéré par certains "boeufs" comme un défaut !). Néanmoins, l'image n'est PAS restaurée comme celle de la version cinéma.

Résumé des avantages/inconvénients de l'Extended Edition de Dune en zone 1 :

POUR :
- suppléments différents
- scènes coupées (presque) totalement inédites
- version longue en format respecté 2.35

CONTRE
- pas de bande-son en DTS
- scènes coupées sans montage du son
- la version longue n'est toujours pas en version restaurée

Contrairement à ce qui avait été annoncée, Lynch n'a eu AUCUNE implication dans cette édition (pas plus que dans nulle autre, en fait !).

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :