Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Lynchland > Comprendre Mullholand Drive
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De mahina
22.04.2005 14:48
Find more posts by mahina

Slt moi j'ai pas vraiment aimé M.D surtout la dernière demi heure la j'ai rien compris et j'aime pas finir un film sans le comprendre car lorsque l'on aime un film on aime l'histoire qu'il nous raconte mais lorsque l'on ne la comprend pas c'est plus compliqué!!

De Benjamin
22.04.2005 17:38
Find more posts by Benjamin

C'est là toute la subjectivité du verbe aimer... J'aurais tendance en tirant des conclusions rapide à te déconseiller de voir d'autres film de Lynch que " the straight story". Pour moi et pour bien d'autres (dont D.L) ses films ont en grande partie le but de faire passer des impressions ou sentiment qui ne peuvent justement pas être transmis de manière complètement cohérente, ou avec des mots. (Loin de moi l'idée que le scénario n'a aucunne signification!). Si l'incompréhension de M.D t'empêche de dormir, sache qu'il existe des explications plus ou moins complètes du film.
Mais D.L à dit : "On atteint au miracle quand le tout dépasse la somme des parties", n'oublie donc pas que la narration fait partie d'un tout.

De mystery man
17.03.2006 10:30
Find more posts by mystery man

Salut, j'ai une question, pas sur la compréhension du film, il est quand meme facile a comprendre.

En faites il est clair que le scénario s'imbrique parfaitement, il reste pas vraiment des questions en suspens comme dans lost highway.

Mais ce qui me dérange en faites dans le reve de Diane, c'est son omniscience, car par exemple au début elle voit Rita, la tentative de meurtre, l'accident, elle l'a voit se réfugier chez sa tante, mais quand elle arrive a los angeles elle ne sait pas que il y a quelqu'un chez sa tante ect....

Peut etre que c'est moi qui cherche trop, comme il s'agit d'un reve elle occulte la premiere partie afin de retrouver et d'aider son amour Rita/Camilla, je sais pas, mais je dois dire que ca m'a gene quand meme,scénario pas si parfait?

De manali
21.03.2006 08:50
Find more posts by manali

slt Mystery,

je pense que cette rencontre du debut entre Diane et Camilla c'est la rencontre de ses deux rêves (reussir a devenir un star et être camilla ...)

La scène du Winkies etant la transition vers plus de realité à mon sens ...

Diane aurait été serveuse au winkies en attendant de tourner cela m'etonnerai peu (on dit qu'a L.A. toutes les serveuses sont actrices), et elle, tellement avide de belles choses, ne pouvait qu'être répugné par ce clochard vivant dans les poubelles (qu'elle doit sortir tous les jours), peu à peu ce monstre (a ses yeux) la ramenne à l'image de son propre echec et la hante ...

Quand elle débarque à L.A. et retourne chez sa tante c'est pour gommer ce desastre qui lui reviens en pleines face et tout recommancer à zero, seulement une fois arrivée à la maison elle se souviens y avoir laissé quelque chose et les deux rêves se mélange (elle va essayer de tourner cela à son avantage pour faire durer la chose et à partir de la Rita ne sera qu'une marionette entre ses mains, jusqua ce qu'elle pronoce le mot: "silencio")

Les coups de fils des personnes qui la cherche c'est un peu cette realité brutale encore qui la pousse à rester dans son rêve ...

Sinon on pourrait en discuter mais je pense pas que LH laisse vraiment plus de zones d'ombres que MD, la il n'est plus question de reussite mais de jalousie, c'est peut être un peu plus tordu car diane n'est pas schyzophrene comme Fred Madison.

De
21.03.2006 10:20
Find more posts by

Et les personnes agées qui sortent de la boîte, ceux sont les parents de Betty ou ceux sont les critiques et/ou public?

Je me suis toujours posé cette question...

De mystery man
21.03.2006 10:36
Find more posts by mystery man

salut,

Je trouve quand meme que dans lost highway y a des zones d'ombres.

Déja ce qui me pertube le plus ceux sont les cassettes :
il est schiso au point halluciné une sequence pareil, j'en doute, et en plus les flics qui viennent pour les cassettes sont les meme qui plus tard le passeront a tabac.
Si les cassettes sont une halluc comment expliquer la vision de ses 2 flics.
moi j'ai une théorie sur le fait que le premier plan du film sur pullman est la réalité le lendemain du crime, il a l'air fou avec sa clope, puis la suite est un reve.
Puis réveil symbolisé par le coup de poing.
puis y aura le reve avec pete.
Vraiment les cassettes ca me perturbe lol, a cause de ca la premiere partie je sais pas si c'est la réalité avec des hallu, ou si c'est un reve.

Apres y a des petits détails, comme fred est accusé de meurtre avec préméditation, on découpe pas sa femme avec préméditation, c'est un coup de folie, et si fred est rééllement schisophrene pourquoi vva t il en prison au lieu d'aller a l'asile.

Puis des zones d'ombres sur Renée, concretement on peut pas vraiment etre sur qu'ellle le trompait ou si c'est fred qui est devenu fou et imaginer des choses.
Et si elle le trompait, on ne sait pas si c'était juste avec andy ou avec dick laurent aussi, et les pornos on peut pas dire si c'est vrai ou si c'est l'imagination et le symbole que ca porte.

Et on ne peut pas vraiment dire, si fred a tuer également andy et dick laurent ou pas.

alors si tu pourrais m'éclairer sur certains aspect ce serait sympa :)

De mystery man
21.03.2006 10:47
Find more posts by mystery man

Pour moi les personnes agés sont les parents Diane, mais aucun moyen d'en donner une preuve.

Surement au début, a l'aéroport, on voit ce que Diane aurait voulu de ses parents, c'est a dire etre accompagné pour etre soutenu et calmé son stress de son arrivé a LA.
Puis il y a la bénédiction que surement elle a jamais eu de ses parents,ses parents été surement pas vraiment content de ce choix, la ils lui souhaitent bonne chance et tout ca....

Puis a la fin ils viennenent l'accabler, la hanter pour ce qu'elle a fait.

De
21.03.2006 11:30
Find more posts by

Hum ok pour les vieux ça se tient lol.

Pour ce qui est de Lost Highway, David Lynch en a parlé comme étant une question pour lui lors du procés de O.J Simpson :" je me suis demandé où ce type avait pû mettre ce meutre dans sa tête" (ou une phrase comme ça, je ne sais plus exactement ce qu'il a dit, désolée) alors je ne vois ce film comment étant une réponse (quelque part) sur la question qu'il a pû se poser à propos de quelqu'un qui tue et qui se retrouve en prison (où va-t-il mettre tout cela dans sa tête pour le rationnaliser)
Et heu en france c'est un shizo en amérique c'est une fugue psychogénique que fait Fred Madison (et je penche plus pour cela que pour la shizophrénie même si certains passages en reflète plus l'aspect.)

Pour les cassettes, c'est peut etre pour se souvenir à sa manière qu'il a tué... J'en sais rien non plus en fait lol

De starfish
21.03.2006 11:32
Find more posts by starfish

Je pense que si diane est hantee à ce point par les 2 vieux demoniaques c 'est parce qu'elle a subi des agressions sexuelles de leur part ou de celle de ses parents avec la complicite des grands parents (enfin de la part du pere ou du grand pere).Pourquoi?La scène de l 'audition (tous les rapports hommes-femmes sont de l'ordre de la mise en scène dans le film si on regarde de plus prés) est clairement une scène du passé revecue par diane,je pense comme beaucoup que la 1ere partie du film est un reve de diane (un reve qui mele fantasme et realite sordide,comme dit dan au bar"it's not day or night,it's kind of half night"; d ailleurs dan -diane c'est un peu le meme nom) et les allusions de chuck sont tres claires voires lourdes (daddy's best friend etc...).Que diane ait subi ces agressions expliquent beaucoup de choses,comme son désir d'etre actrice c'est a dire de devenir qqun d'autre.
Il y a enormement d indices qui font penser dans le film que diane a ete violee plus jeune: le nom du film par exemple "the sylvia north story" renvoie a un film censé correspondre a l'epoque de la jeunesse de diane ,"sylvia",qui existe reellement et qui raconte une histoire tres proche de celle de diane (enfin a ce que jai pu lire sur ce film car c est tres dur a trouver:fille de 14 ans violee prostitue et lesbienne).Le pull rose de diane est un peu trop petit comme si elle l avait depuis l adolescence et ne voulait s en separer.Sa tante (comme dans le magicien d'oz) est "partie au canada " ce qui dans le jargon d hollywood signifie qu'elle est morte et accredite l'idee que la premiere partie est le fantasme de diane,fantasme où finalement la rélaité apparait encore plus crument;
De plus diane se tue sur un lit qui renvoie sans doute pour elle au trauma des viols de son adolescence( je passe sur la peinture rose sur la boite a bijoux je pense que c'est on en peut plus clair à mon avis dans le reve de diane adam est la part qui tente de maitriser le destin de diane/betty et la scene ou il surprend sa femme avec l'homme de la piscine est une repetition de ce qu'elle a vecu plus jeune.Le noir est la couleur lié au pouvoir dans le film et le rose qu'adam va garder sur lui renvoie bien sur au pull de betty.Et le saignement de nez d'adam est asse clair.Lorraine également a de la peinture sur elle: c'et la mere de betty affectee par le drame,horrifiee et mise en concurrence avec sa propre fille).
De plus le second element caché après le viol est sans doute que diane s 'est prostitue pour gagner l argent qui est dans la boite:quand betty dit"that money..;you don't know where it came from" on passe à une scène avec la prostituée qui est une des figures de Diane dans son reve où elle devient Betty.
C'est tres proche de twin peaks le film cette histoire d'une fille traumatisee à peine a dolescente et qui ne s'en remettra jamais.D'ailleurs le fin du film laisse croire qu'elle est heureuse d'etre morte
"on se reve u autre ,on ouvre une boite,on se reveille"Lacan

De
21.03.2006 12:54
Find more posts by

ça donnerai quoi en analyse moins occidentale tout ça, starfish? :)

De starfish
21.03.2006 16:42
Find more posts by starfish

pour l'inconnu au smiley j'ai fait des études de japonais à l'inalco et j'adore wong kar wai et mizoguchi! :)et lost in translation aussi.Et faye wong est ma chanteuse préfé.

Je pense qu 'il y a "plusieurs" interprétations possibles mais que Lynch les a toutes prévues (je parle d 'analyses basées uniquement sur la mise en scène et le scénario).Ensuite bien sur à partir des analyses on peut avoir une vison de l'ensemble du film (film très très noir selon moi)
Une a

De Sophie
21.03.2006 16:43
Find more posts by Sophie
Impressionnant

Belle analyse de Starfish.. franchement, je n'aurais jamais trouvé ça ! Ca tient debout en tous les cas.
Un revisionnage du film en ce qui me concerne serait le bienvenu...

De starfish
21.03.2006 16:56
Find more posts by starfish

ca a bugué desole
Oui donc au cher inconnu : quel est ton interprétation moins "occidentale"?( je m'épargne le ridicule de sortir ma science sur le cinéma asiatique et ses principes de fonctionnement mais je vois pas comment les appliquer à Lynch )
Car un truc qui me fascine c 'est qu'en général les gens qui disent "chacun son interprétation " ou "interprète autrement stp" ne proposent jamais leur fameuse "interprétation" (mot insupportable quand on essaye seulement d'analyser ce qu'on voit dans le film).Donc moi j'accepte tout à fait qu'on dise que je me trompe mais seulement si on me corrige: c'est la moindre des choses non?Surtout que je suis pas du tout susceptible j'aime juste l'analyse de films je m'en fous bien de me "tromper" (ps la peine d'ecrire un post de 15 lignes sur le fait qu 'on se trompe pas que chacun interprete comme il veut etc...je vois pas d 'autres mots là)
Par contre dans un appart regardez y a des idéogrammes chinois sur un tableau et ils ont un sens préçis voila ca c'est moins occidental (en même temps un film sur le cinéma et surtout sur hollywood avec un opera une mafia des limousines des references au meurtre de lincoln etc... je vais ps mprendre la tete a essayer de voir si ca me fait penser a lao tseu ou a la magie africaine mais bon...)

De
21.03.2006 17:58
Find more posts by

Je ne dis pas que ta théorie ne tient pas la route (et ne t'offusques pas pour un smiley, enfin!)
Je disais juste (je me suis peut etre mal exprimé, désolée) que ton analyse, puisque tu cites lacan à la fin, était un peu trop tournée psy occidental et non pas cinéma occidentale!

En passant j'ai des tas d'analyses sur ce film et que je garde pour moi. Mais j'en ai une qui me plaît assez et qui est très simple et je trouve assez 'jolie' c'est :

As - tu remarqué que l'actrice qui joue le role de coco dans le film était une très proche amie de RIta Hayworth et comme tu le sais Rita Hayworth a été atteinte de la maladie d'Alzeimher à la fin de sa vie. Donc pourquoi pas un film sur Rita Hayworth ? (Rita Hayworth a été photographié lors d'une crise, et donc en plein déliren, et elle semble être défiguré sur cette photo, c'est assez étonnant..)

Certe c'est une théorie (et non pas analyse) qui est courte et peut-être Débile de ma part. :)

De Lio
21.03.2006 18:44
Find more posts by Lio

Salut Starfish, j'ai pas du tout envie de te dire que ce que tu dis est faux... mais je ne suis pas convaincu par le fait que diane ait été victime d'un viol. Si ca ne te dérange pas j'aimerais que tu m'en dises un peu plus sur qhelques points....

tu dis par exemple que la scène de l'audition est clairement une scène vécue par le passé par Diane mais tu ne dis pas ce qui te permet d'affirmer cela... Si tu peux en dire un peu plus...

"le nom du film par exemple "the sylvia north story" renvoie a un film censé correspondre a l'epoque de la jeunesse de diane ,"sylvia",qui existe reellement et qui raconte une histoire tres proche de celle de diane"... là aussi j'ai un peu du mal, dans le dernier tiers film il est dit que "the silvia north story" est le film sur lequel diane à rencontré Camilla et elles étaient déjà adultes. Dans la première partie, c'est le film que tourne Adam(si je ne me trompe pas). en revanche, je ne sais pas comment tu sais que "Silvia" existe réellement, ni pourquoi leur histoire est proche. Ce que tu as lu sur ce film, "fille de 14 ans violee prostitue et lesbienne" correspond à quoi... ce serait un film qui existe vraiment hors de mulhollan drive? De mon côté, j'ai déjà fait des recherches mais je n'ai jamais trouvé...Si tu trouve le texte qui dit ça peux-tu donner les références ou un lien(ça m'intéresse)

"Le pull rose de diane est un peu trop petit comme si elle l avait depuis l adolescence et ne voulait s en separer."Cette interprétation est tout à fait possible mais je ne vois pas en quoi ça ramène au viol. Si on suit cette interprétation, elle signifie pour moi la volonté régressive de Diane. Cette volonté est le propre d'une grande partie des héros lynchéen (Fred devenant Pette dans LH, La scène de Jeffrey dans le placardregardant Frank et Dorothy faire l'amour dans BV...). Pour MD, cette volonté de régression s'expliquerais par le désir de Diane de revenir en arrière c'est-à-dire avant le meurtre de Camilla(et ce si on suit la thèse d'une 1ere partie qui serait le rêve de Diane).

En quoi la scène où Adam surprend sa femme avec un autre renvoie-t-elle au viol? Il s'agit d'une situation adultérine mais je vois absolument aucun lien avec un viol! Au niveau de la peinture rose, tu dis"je passe pcq c'est très clair"mais je préférerai que tu explique pcq je vois pas non plus...

"dans le reve de diane adam est la part qui tente de maitriser le destin de diane/betty ". Là non plus, je vois pas... Betty n'a aucun lien avec Adam et justement dans son rêve, il est on ne peut plus ridiculisé(son film lui est retiré, il est fauché, largué par sa femme). Il ne maitrise plus rien dans sa vie et encore moins dans celle de"s autres

Pour ta version de "Diane" prostituée.... là je suis tout à fait d'accord!


Voilà j'espère ne pas te vexer mais ouvrir une discussion pourcraiment analyser les choses

De Lio
21.03.2006 18:50
Find more posts by Lio

oups, je me relisais et je me suis un peu emballé sur un point...Le lien que Betty a avec Adam c'est le casting pour le film mais... Adam n'a aucune prise sur Betty puisqu'il est obligé de choisir Camilla rodhes si il vaut rester le réa de on film. Voilou.

De Lio
21.03.2006 18:52
Find more posts by Lio

Si il veut rester le réa de son film...
Ouf, enfin écrit correctement!!!!

De starfish
21.03.2006 22:24
Find more posts by starfish

pour Lio: oui le pull rose renvoie à la régression je suis bien d'accord,à un désiir de dianede revenir juste avant le viol,. La première partie du film est le reve de betty et je pense qu'adam représente la part de Diane qui tente de se maitriser malgré tout ce qui lui est arrivé (et non adam qui tente de maitriser diane)Adam est le réalisateur et quand le reve de diane bascule on connait tous la celebre replique à double sens "it's no longer your film" qui indique que le rêve déraille, un rêve est censé être l'accomplissement d 'un désir mais dans ce cas là le rêve va échouer (enfin...sauf si le désir est un désir d emort bien sur).
La peinture rose est versee sur les bijoux, les "jewels" (une boite encore...) et le symbole sexuel est le meme qu'en francais.Adam le personnage qui représente la volonté positive de Diane est alors souille par ce souvenir (lorraine aussi) et garde assez longtemps sur lui la peinture rose ; tous ses ennuis commencent là.
La scène de l'audition est un film dans le film et l'imagination de diane cree une scene où s'exprime sa propre substance (le désespoir lié au viol)mais c rita/camilla qui aura le role

De starfish
21.03.2006 22:41
Find more posts by starfish
le nom du film

pour le nom du film : il accredite la these du reve car il reprend tous les elements de la vie de diane/betty
-sylvia : film sorti REELEMENT dans les années 60 je crois ou 50 enfin sans doute dans l'histoire du film une epoque ou diane a du le voir jeune et s'identifier (ce qui colle tout a fait au theme du film)
-North : diane vient de deep river ontario, region du nord pleinde de forets:diane Selwyn,nom qui renvoie a sylvestre, a la foret.(cf woodt a l 'audition)(cf les arbres etranges ds la cour de l appart de diane morte)
Pour Rita Haywoth: un nom espagnol comme camilla;des rumeurs sur une vie sexuelle avec hommes et femmes.J'ignorais pour l'amnesie mais ca colle tout a fait.en tout cas l'espagnol est tres important dans le film: après l'amour camilla dit "silencio", le premier mot qui lui revient a la memoire est espagol.(le retour de la memoire est traumatique,d ou le "silencio")
Tous les noms ont une "histoire": betty est le diminutif d elisabeth.Elisabeth short= black dahlia, actrice morte a cause de son reve hollywodien
Diane:déesse de la foret: camille est sa guerriere preferee (si on me parle de hasard je comprends plus rien)
Mulholand dr. :voir l'histoire de william mulholland qui a rapport a la corruption.
Pour finir sur le viol: la femme (eh oui!) monstrueuse derreire le winkies libere les deux vieux et cela favorise l idee du viol.Pourquoi?Elle est dans les poubelles, c'est la face cachee honteuse et secrete d hollywood.Elle cache les sales petits secrets et donc liberent les vieux qui sont la cause du traumatisme de diane et de son desir de devenir actrice.Ce personnage est tres interessant car il ne bouge pas, les gens viennnent toujours a lui et il ne manque pas de visiteurs deseperes qui constituent la realite du "reve hollywodien"
pour lacan: camilla est la definition exacte de la beaute comme symbole de mort chez lui.Voir la seconde partie du film , elle ressemble a un spectre et ne parle presque pas, elle se contente de sourires diaboliques
"It'll be just like in the movies.We'll pretend to be someone else"

De starfish
21.03.2006 22:50
Find more posts by starfish
dernier post

pour la theorie du reve: un autre indice .Diane revoit camilla dans l'appartement de la tante,sous la douche.Donc si elle reve apres avoir tue camilla,rongée pr le remords,on comprend tout a fait le mouvement de camera qui fait autant penser a un assassin s'avancant lentement qu'a l'apprehension amoureuse de Diane qi va revoir celle qu'elle aimait.De plus camilla est entourée de buée,floue,comme si son souvenir revenait peu à peu dans l'esprit de diane.la douche est à la fois érotique et meurtrière: reference à psychose comme plus tard le porte monnaie.

De mystery man
22.03.2006 12:09
Find more posts by mystery man

euh starfish c'est interresant tes interpretations, je sais pas si t'as raison ou pas,mais t'as pas l'impression de chercher trop loin?

Pour moi les scenes de la répétition ou de l'audition n'indique pas de viol par exemple.

Pour la répétiton avec camilla, il y a déja le fantasme de Diane d'etre une bonne actrice et camila d'etre mauvaise, camilla ne joue meme pas, elle bafouille.
Ce qui est important surtout est le "je te tue" de la scene que dit betty avec un regard haineux,et aussi les roles sont inversé par rapport a la réalité,c'est betty qui demande a camilla de s'en aller et d'arreter tout.

Ensuite pour l'audition, ce qui saute aux yeux est la difference de jeu, avec camilla elle était distante et énervé alors qu'avec l'acteur c'est "collé serré" et passionné.

apres pour le pull ben je sais je trouve ca un peu poussif comme raisonnement.

Par contre la peinture rose ca me fait réfléchir aussi,c'est sur qu'il y a un sens, mais je sais pas.
Et l'apparition d une prostitué m'interpelle aussi, je pense qu'il est fort possible qu'elle se soit prostitué.

Enfin bref.....vaste sujet mulholland drive

De starfish
22.03.2006 17:52
Find more posts by starfish

Je pense que l'audition et l répétition si on les compare ont le mérite d emontrer la différence de triatement du rapport homme femme et du rapport femme -femme :tous les rapports hommes femmes comme jai du deja l ecrire sont mis en scene.Si on est bien dans le reve de diane cela en dit long sur ses rapports avec les hommes.
Le viol me semble tres credible sinon quel est le role des grands parents la dedans?
Et pour l'audition justement si on est dans le reve de betty elle matrise enfin en fantasme une situation qui l a traumatisee plus jeune
Et le rose de son pull me choque beaucoup (par rapport a son habit de l 'audition),il n'est pas la par hasard et vraiment il est limite trop petit .Je crois pas que ce soit un hasard cette couleur qui fait tres "innocente" en ccord avec le souhait de betty dans son reve de revenir a l epoque d avant le viol.Lynch utilise toujours tres bien ce genre de vetements,comme par exemple d twin peaks le film quand laura voit le temps devenir flou sur l horloge et pleure en classe la couleur bleue pastel de son pull est si triste et si enfantine à la fois je trouve que c'est un usage des couleurs qui "impressionne" l 'oeil tout de suite.( le rapport rose et rouge dans le film aussi : le peignoir rouge etait destine a diane et c est camilla qui va le porter ,c est un de spremiers derglements du reve a mon avis)
"même nue une femme veut encore qu'on la dévetisse" Michaux

De mystery man
22.03.2006 22:10
Find more posts by mystery man

ouais c'est clair que ca se tient tout ca.

Mais bon pour moi le role des vieux est déja au début elle recoit leur soutien et encouragement qu'elle a sans doute jamais eu.

Puis a la fin, pour moi ils rerésentent la morale qu'ils lui ont inculquer et qu'elle a transgresser.

De manali
23.03.2006 03:02
Find more posts by manali

Beaucoups de choses à dire, je vais commencer par repondre à mystery man sur lost highway

Fred ne quitte jamais sa cellule, dans une premmiere partie il se rapelle des dernières semaines avant le drame et apres avoir pris son medicament il tente de fuir cette realité qu'il n'arrive à accepter (ou du moins intégrer que c'est lui l'acteur principal de tout cela, il se voit comme une marionette), au fur et a mesure du rêve la realité reprend le dessus, graduellement.

Pour la casette on peut imaginer que c'est lui evidemment qui la poste pour voir le reaction de sa femme, d'ailleur si tu remarque il se tient dans le couloir et attend de voir la tete qu'elle fait, quand il la regarde il parrait bizarement calme ... dans sa tete il voudrais que sa femme ai peur de se voir faire l'amour avec d'autres hommes dedans à mon avis (la vision revée de la vie cachée de sa femme dans le seconde partie le confirme) ...

Donc ce n'est pas un rêve les inspecteur viennent vraiment chez lui, ce qui est à noter par contre c'est son attitude, il est dérangé par leur presence, ils viennent interférer dans le scenario qu'il se monte à lui et sa femme ...

Après savoir qui est vraiment dick laurent c'est n'est pas le point central je pense, fred est assez tordu pour s'etre monté une parano pas possible sur pas grand chose, certainement une réelle connaissance de renée mais a mon avis rien ne dit qu'elle l'ai trompé avec, on sent plutot qu'elle devait le respecter au plus haut point, on dirait que fred se sent en position de faiblesse par rapport à lui. Il est artiste, l'autre très realiste si on peut dire, quelque part si ca femme devait changer peut être qu'il se dit que c'est vers ce genre d'homme qu'elle pourrait se tourner (riche, puissant, etc ...), c'est peut être aussi tout simplement le patron de renée on ne sait pas grand chose la dessus a vrai dire.

De manali
23.03.2006 04:23
Find more posts by manali

C'est très très interessant ce que tu developpe starfish.

Ca colle drolement bien et pas seulement a MD à toute l'oeuvre de Lynch je dirais, effectivement elle à tout de l'enfant violée quand on y reflechis un peu.

Son pull aussi j'avoue que c'est un detail interessant, tu m'a presque donné envie de revoir le film, lol!

Ce qui est paradoxal c'est qu'on voit 4 scènes dans le film avec les personnes agées, deux ou elles les voient commes des personnes magnifiques et deux autres comme des monstres, ils l'auraient mis sur la voix pour etre actrice (le jitterburg et l'arrivée à L.A quelque part il sont la donc ils représentent ceux qui veulent cette reussite), pourtant on a le sentiment quand ils partent dans la limousine juste apres l'arrivée à L.A. qu'elle est dégoutée par eux ou du moins que cette main posée sur le genoux sonne faux a ses yeux, donc cela a mon avis ca va dans le sens de ce que tu dis, c'est à dire qu'ils sont complices de son malheur, qu'ils la degoute tout comme cette femme derrière le winkies, d'ou effectivement leur sortie de la boite à la fin dans les mains de celle-ci. Ca me fait dire qu'il y a dans ce cas une interprétation du regard du clochard (triste) et de la manière desabusé dont ellle fait tomber la boite, comme si elle n'avait plus peur d'elle qui représentais sa vision de l'echec et de la face sombe d'hollywood et qu'elle en revenait a son vrai probleme celui plus profond de ses personnes qui directemement ou indirectement auraient gachée sa vie (qu'en gros camilla ne serait qu'une excuse pour se cacher ses vrais problèmes, quand elles se trouve ensemble diane se sent une autre personne, c'est peut etre cela effectivement qu'il faut comprendre)

La chose qui me fait penser que c'est pertinent c'est qu'en fait ce serait une des elements les plus enfoui du film et que ce soit le viol qui soit le plus caché cela ne m'etonnerai pas du tout, ce serait une operation blue rose en quelque sorte, parceque comme tu l'a dit ce serait sa motivation à etre actrice, la raison de son amour pour les femmes et pleins d'autres choses encore ...

Mais je te laisse mieux developper si tu le deisre encore car ton analyse et bien plus poussée que la mienne, par exemple les prenoms je sais que c'est a chaque fois important dans les films de lynch tout comme les couleurs mais je passe un peu à coté par manque de courage je doit dire ...

Sinon il faudrait faire un topic sur Lynch et les femmes il y a des choses assez troublante quand même qui revienne dans tout ses films, j'aimerai bien savoir ce qu'un analyste peut tirer comme conclusion de tout cela! :-))

De starfish
23.03.2006 11:17
Find more posts by starfish

Les vieux dans la scene de l aeroport deviennent terrifiants précisement au moment où ils sont hors du champ de vision de diane,hors de son regard et ca ca veut tout dire pour moi.De plus quand ils sont montres comme "sympathiques" dans cette scene il ya dans leur attitude (et dans la lumière qui fait vraiment sentir je trouve qu'il s agit d un reve) quelque chose de proprement irreel (comme par exemple dans les premieres sequences de fwwm gordon dans son bureau puis la scene du bus scolaire qui sont clairement filmees de façon à donner un sentiment "d'irréalité" ;le bureau de gordon cole un bureau du fbi??avec le decor de fond?et la secrétaire qui regarde la caméra).Donc on sent bien que les deux vieux sont louches et que leur attitude vient à mon avis du fait que dans son reve diane voudrait qu'ils soient ainsi( ou sinon diane ne reve pas et ils rient de savoir ce qui l'attend?j ai lu ça je ne sais plus dans quelle revue mais je suis pas convaincu)
A mon avis le seul moment où diane vit vraiment quelques secondes son reve c'est quand camilal dans la seconde partie "descend de la colline" et la fait sortir de la limousine en lui prenant la main.Pour le reste à mon avis sa tante est morte et la scène du jitterburg est un souvenir certes "réel" mais qui sans doute dans la réalité n'a pas ressemblé à ce que montre le générique qui est presque trop "parfait",on sent que Diane donne à ce souvenir une perfection qu'il n 'a sans doute jamais eu.Diane pense à ce souvenir et "betty" nait desimages,un simulacre issu des regards de cette foule anonyme.C'est à mon avis un personnage pour le quel on peut avoir beaucoup de compassion mais l'ensemble de son rêve et de ses fantasmes montre qu'elle est restée bloquée à l'adolescence (au moins on sait ce que Lynch pense des actrices)
"don't drink all the coke"

De mystery man
23.03.2006 12:10
Find more posts by mystery man

Bon apres tout ca un revisionnage du film s'impose lol.
Le probleme c'est qu' apres chaque visionnage on change d'avis sur certaines choses je trouve, chaque fois on se dit ca y est j'ai tout capté, et quand tu le regardes de nouveau ben tu te rends que non t'as pas tout capté lol.

sinon hier j'ai revue blue velvet, j'adore, mais la fin me choque, c'est limite gnan gnan, l'amour qui triomphe du mal, le rouge gorge qui mange le cafard.
Comme l'amour de sailor et lula qui triomphe sur sa mere et ses sbires
C'est tres optimiste dans ces 2 films l'amour triomphe du mal, alors que dans lost higway et mulholland drive, c'est l'amour qui est la cause du mal.
La vision differente m'a sauté aux yeux, avant lynch voyait l'amour triompher du mal, et maintenant il voit l'amour engendrer le mal.

Sinon starfish tu pourrais me dire ce que tu penses des cassettes dans lost highway ca m'interresserait de connaitre ton point de vue la dessus.

De starfish
23.03.2006 14:06
Find more posts by starfish

Pour la scène de l'audition : si on prend en compte tout ce qui a été dit on comprend que dans son reve Diane fasse du réalisateur un abruti puisque dans la vraie vie les réalisateurs l'ont rejeté et qu'un réalisateur représente le pouvoir de mettre en scène à sa place un rôle dont elle est la substance vivante (d'où la scène choisie), donc dans le monde de Betty le réalisateur est idiot et sans réel pouvoir: mais sa phrase est évidement pleine de vérité,"don't play it for real until it gets real".Un autre argument pour le rêve est que dans la seconde partie "reelle" diane est enlaidie (ce qui peut certes aussi s'expliquer par c equ'elle subit) alors que Camilla est plus belle que dans le rêve.


Pour "lost highway": au risque de me faire virer de ce forum :) la 1ère fois que je l'ai vu je me suis dit "très grand film oui mais quelque chose me bloque" : il y avait un je ne sais quoi ,quelque chose dans la tonalité du film qui faisait que le film me fasçinait mais que je ne l'aimais pas vraiment.Mais je viens d'acheter le dvd mk2 et je l'ai regardé il ya 2 jours et la oui c'est un très grand film je n'ai plus aucune réserve.Il faut que je le revoie 1 fois ou 2 parce que là je n'ai que quelques idées mais ce n'est pas encore structuré. Je commence à voir quelque chose en rapport avec l'electricite ,le telephone et la paranoia , la bande (jaune justement) de la route qui ressemble aussi a une suture (sur les paroles "funny how secrets travel"...) . Il faut que je trouve le temps de penser a tout ca entre les revisions mais c'est clair pour moi c'est pete qui a mis les cassettes.Mais il me faut du temps pour revoir le film et y penser et la je prepare un concours je peux pas. (en plus là je bloque sur twin peaks le poeme parle du magicien qui "longs to see" et le masque du fils chalfont n'a justement pas les trous pour les yeux et il ressemble a gordon cole -normal en vrai c'est le fils de lynch- j'aiamerais que ca soit plus clair)

Pour "sailor et lula" je suis bien d'accord mais ce film je le trouve aussi très sombre faudrait faire un post dessus car tous les personnages que rencontre les heros dans le film sont les demons de l amerique d apres guerre , de l epoque d elvis justement et je trouve lynch souvent dur avec Sailor (comportements stereotypés souvent ) et ce film me semble dire quelque chose de précis sur le raçisme de l'amérique (le rôle des "étrangers " est très important,le fantasme du compot organisé comme dans ses autres films),je pense qu'il y a aussi un tout un aspect politique du film mais là faut retourner réviser

De starfish
23.03.2006 17:23
Find more posts by starfish

Jai repensé un peu Lost Highway je commence à me dire que Fred c est Pete plus vieux ,qu'une bonne partie du film est hallucinée et quà la fin dans la voiture la "combustion" de fred est celle de la chaise electrique.
En tout cas la voix de la fin a l'interphone est celle de Fred; et l'appartement du debut est plutot bizarre il semble pas vraiment fait pour etre habité.Il faut que je le revoie parce que là je me base juste sur des souvenirs

De mystery man
23.03.2006 18:07
Find more posts by mystery man

oui c'est fort possible que la vie de pete a été fabriqué avec des souvenirs de sa jeunesse.
Un truc troublant c'est que pete a été arrété pour vol de voiture, et lors de la ballade sur mulholland drive avec M. Eddy, on voit un fil de fer au niveau de la portiere, comme si elle avait été forcé et volé.

Sinon pour la fin je pense également qu'il s'agit de sa mort sur la chaise electrique.

De starfish
24.03.2006 13:09
Find more posts by starfish
encore la scène de l'audition

Pour le viol et la scène de l'auditon:
-le dialogue veut tout dire: "you came back"= revenu dans la memoire de diane et diane ne semble pas regretter.peut etre le retour du refoulé?
-le vieux dit qu'il va la jouer comme avec la brune, c'est a dire que dans la réalité camilla a passé l'audition et diane veut revivre sa vie.
-"I hate us both": sentiment de culpabilité pour elle et de haine pour l'agresseur,typique des victimes de viols incestueux (je pense que lpère violait diane et que la mère et les grnads parents savaient et ne faisaient rien)
De plus la scène parallèle à celle de l'audition est sans doute dans la seconde partie celle où camilla vient chez diane a sierra bonita(encore un nom espagnol; il y a peut etre un rapport avec la mission espagnole dans "vertigo" c'est à voir).La phrase "we shouldn't do this anymore" sonne étrangement dans la bouche de camilla et confirme ce que montre l'image ,que diane contrairement au reve a een realite une sexualité plutot agressive avec camilla, elle y repete son viol en quelque sorte.

Il y a également 2 renois assez mystrérieux a 2001: quand tante ruth se tient devant la porte apres que la boite belue est tombée elle est exactement comme Dave plus vieux dans la chambre sur le seuil dans 2001; et la scene ou diane fait seule son cafe renvoie aussi à la fin de 2001 où le vieil homme mange et boit seul puis brise un verre par inadvertance(briser un verre= symbole de nouvelle vie dans le mariage juif).J'ai du mal à comprendre ces references et vu que les autres references que jai pu voir sont toujours pleines de sens j aimerais bien comprendre ces deux là.(dans 2001 il s agit de la perte de l espace temps)

Il y a aussi un renvoi bien caché à un pdétail lui m^meme bien caché de "vertigo".Dans "vertigo" quand scottie espionne madeleine dans le magasin de fleurs celle -ci effleure un bouquet et une fleur se tourne vers scottie lentementIl se passe la m^me chose à sierra bonita rita effleure une orse qui montre alors un autre appartement...Autre chose etrange a sierra bonita: les sonnettes.Certaines sont ecrites sur le m^me paier et de la même écriture (j ai l image tirée du dvd devant les yeux).Si on assemble les noms des adresses ecrites de la même facon sur le même papier ca donne "gonzales shift tells long" c est a dire que le changement d appartement des deux femmes cache quelque chose(que diane s est cachée dans l'appart je pense)...Le chiffre 16 apparait encore avec le 12...: entre 12 et 16 ans peut etre...16 est souvent ascoié aà la fin de l innocence et ce chiffre se retrouve souvent ds le film : "sixteen reasons""2590 (numero de la ure" la somme est 16,et la chambre d'adam à l'hotel est 16 aussi.Fin du film : diane dit "6980 mulholland dr" 69 le ying yang , 8 l'infinité et 0 son contraire.Je voudrais pas paraitre schematique je me demande juste le sens de ces chiffres (dans "the shining" on trouve égalament tout un jeu de chiffres et Lynch se refere tout le temps à ce film).
Si quelqu'un pouvait m'aider à assembler tout ca...

Derniere chose: deux "détails" qui donnent mal à la tête.Que trouve t on au winkies derrière l'épaule gauche de Diane?Une rose bleue.Et au Silencio on voit vers les premiers rangs deux filles, une brune et un blonde qui sont les sosies (peut etre les memes acteurs )de laura et ronette.
En tout cas pour les fleurs je suis sur que c'est très important mais là je bloque

De The lost man
24.03.2006 16:11
Find more posts by The lost man

As-tu remarqué dans Twin Peaks fire walk with me les chiffres sur le poteau électrique? Il y a de marqué (je les tape de mémoire.)
2,4,8 et 10 (je me suis toujours demandé pourquoi le 8 manqué. J'ai remarqué le N° 7 ou 6 je ne sais plus (désolé) sur la porte de l'ascenseur d'où sort le personnage que joue David Bowie.

C'est une question sur les chiffres que je me pose pour Twin Peaks...

De starfish
24.03.2006 17:01
Find more posts by starfish

Oui j'ai vu et sur le poteau que regarde chester desmond il y a 6 je crois.Chiffre satanique (666) mais je n'ai pas vraiment encore d'idées sur ce point précis.J 'ai lu sur imdb que david hugues en parle dans son livre "the complete lynch" mais quand je l'ai feuilleté à paris ce qu'il racontait n'avait pas l'air très intéressant (mais je n'ai pas pu lire en entier).Vas voir sur imdb sur le forum fwwm je crois qu'il ya un post la-dessus.
Une aide serait la bienvenue

De mr.
09.05.2006 01:55
Find more posts by mr.

Bonjour tout le monde, je viens de lire tout le fil et il ya quelques passages dans tout ce que tu dis starfish qui me font cogiter! a vrai dire, avec certains de mes amis, on a pas mal parler de l'enchainement, de l'odre chronologique du scenario de MD, et j'ai souvent remarqué qu'il y avait plusieurs théories (que je respecte toutes, je suis assez partisan du fait que Lynch ai +ou moins prévu toutes les interprétations de son film; Je trouve d'ailleurs que c'est ce qui fait la force du scénario!).

Voici "ma" version:
On est tous d'accord pour dire que le film est scindé en 2 parties: le rêve et la réalité. Je pense que le rêve commence dès le début du film (l'accident de voiture est clairement filmé d'une manière irréelle) et se termine définitivement au réveil de Diane (quand son ex collocataire vient rechercher ses affaires). Donc la partie non rêvée commence là pour s'achever à la fin du film, au suicide de Diane. J'ai remarqué que dans cette deuxième partie, on pouvait encore distinguer deux "sous parties": l'une ou Diane est en peignoire, mal coiffée et avec de grosses cernes et l'autre ou Diane est à la réception de Adam en tenue de soirée et maquillée. D'après moi, les scènes ou Diane est en peignoire se passent toutes après le rêve (elle est réveillée par son ex collocataire) et également après le meutre de Camilla (on voit la clé bleue sur la table a côté du cendrier). Les scenes ou Diane est en tenue de soirée se passent, pour moi, avant le rêve car on y voit la naissance de la frustration de Diane, de sa "haine" envers Camilla. C'est d'ailleurs dans cette partie que l'on retrouve tout les protagonistes du rêve avec leurs vrais rôles (Coco étant par exemple la mère de Adam) justifiant ainsi le fait que Diane puisse les rêver par la suite.

Pour résumer, on a (toujours d'après moi):
-l'avant rêve, constitué de la scene où adam embrasse Camilla dans la voiture + les scenes concernant la soirée chez Adam+la scene où Diane et Camilla font l'amour sur le canapé de Diane.
-l'après rêve, constitué de la scène où Diane rencontre le tueur à gage dans le winkies+les scenes où Diane est dans son appartement (en incluant le suicide et la masturbation).
-le rêve, ben toutes les scenes comprises entre l'accident de voiture et la scène où elles revienent du théâtre et ouvre la boîte bleue.

Donc quand tu dis, starfish, le 21/03: "Donc si elle reve apres avoir tue camilla,rongée pr le remords,on comprend tout a fait le mouvement de camera qui fait autant penser a un assassin s'avancant lentement qu'a l'apprehension amoureuse de Diane qi va revoir celle qu'elle aimait.".
--> Je mettrais ca plus sur le fait que Diane commence a penser, dans son r^ve, qu'elle pourrait tuer Camilla afin de se soulager.

Tu asdit également le 23/03: "A mon avis le seul moment où diane vit vraiment quelques secondes son reve c'est quand camilal dans la seconde partie "descend de la colline" et la fait sortir de la limousine en lui prenant la main.".
--> Comme je le disais plus haut, à mon avis cette scéne se situe chronologiquement avant le rêve. C'est cette scène qu'elle mélange par la suite avec l'accident de Rita.

La faille dans cette théorie c'est le moment où Diane se voit (atraverle regarde Betty et de Rita) morte sur son lit. En supposant qu'elle se suicide après son rêve, elle ne sais pas encore (au moment où elle se voit en rêve) qu'elle va mourrir.
Je pense que c'est en êve que l'dée de se suicider (comme l'dée de tuer Camilla) commence à germer. Elle découvre là une autre manière de se soulager de son amour névrotique.

j'attends réellement que vous partagiez vos visions de la chronologie du film. On peux interpréter tout ca de 10000 manieres et c'est bien ce qui rends le travail de DL vraiment grandiose.
Je salut également ton analyse Starfish, je pensais vraiment pas que le délire surles petits détails pouvait être poussé aussi loin, raaahhhh un énième revisionage s'impose là. franchement bravo!



De Ben
09.05.2006 15:49
Find more posts by Ben

Bonjour!

aaa ce MD n'aura décidément jamais fait assez coulé d'encre :)

tu dis :
"-l'après rêve, constitué de la scène où Diane rencontre le tueur à gage dans le winkies"

Pour moi la scène du Winkie se situe chronologiquement avant le rêve, puisque la clé bleue synonyme du meurtre se retrouve dans le rêve comme soit-disant "dénouement" (en tout cas lorsqu'elle prend conscience que son rêve est un rêve)
en plus le tueur à gage fait partie du rêve puisqu'il y intervient dans l'épisode de "un insecte ma piqué :D"

Par contre, (et là j'y pense à l'instant:p), si c'est un rêve prémonitoire ca change tout, et ca pourrait être mis en parralèlle avec le rêve prémonitoire de Dan quand il sait qu'un truc pas net se cache derrière..? mmmh merci pour la piste.

Un truc encore pour le gars qui gerbe son café : jme dis que Diane associe le moment où elle voit Camilla embrasser l'actrice à la soirée, au fait qu'elle buvait justement son café à ce moment là!.. dans son rêve c'est alors "Castigliani" (qu'elle appercoit juste après l'enroule ) qui peut pas avaler une goutte.. C p-e n'importe quoi mais ca me parait être une hypothèse qui se vaut (en tout cas il a quand même l'air bon ce café donc sinon c'est pas net :))

De Mr.
14.05.2006 15:12
Find more posts by Mr.

Bien vu le détail du café. Je pense que c'est gâce à ce genre de détail que je préfère MD à Lost Highmay. MD tient vraiment bien debout, est vraiment plus profond et sensible que Lost Highway. Je dirait aussi que LH est beaucoup plus voyant, plus clippesque, mais je me rassure en me disant que sans LH il n'y aurait certainement pas eu de MD!

De starfish
14.05.2006 17:35
Find more posts by starfish

Diane se voit morte?Si tu parles de la scène a sierra bonita ce n'est pas diane qui est allongée sur le lit.Fais arrêt sur image et regarde le cadavre les cheveux sont plus foncés plus longs et ondulés...comme un mélange entre rita et betty

De Stummy
03.07.2006 05:08
Click Here to Email Stummy   Find more posts by Stummy
Bravo et merci

Je viens de lire l'enfilade après avoir revu MD pour la 4ème fois...bravo pour les analyses, je n'aurais jamais pensé à tout ca tout seul !
Je veux juste dire que le sentiment général que m'a fait éprouver ce film est un véritable "blast", paradoxalement sans rien y comprendre au premier visionnage. Ca prouve bien que DL s'adresse à autre chose qu'à notre conscience.
Je voudrais aussi ajouter que j'ai été totalement transporté par la scène d'amour entre Betty et Rita, vous allez vous foutre de moi mais je ne l'ai pas senti venir, elle s'articule comme une évidence dans le film. Elle montre à mes yeux à quel point il n'y a pas de différence entre l'amour hétéro et homo, ce qui pour l'hétéro que je suis est très troublant.
Etant un homme, j'aimerais savoir quel est l'avis sur la question de la gent féminine, bien représentée apparemment sur ce forum.
Enfin je trouve la scène du Mafioso qui recrache son café sur la serviette blanche totalement hallucinante et, pour tout dire, jouissive. Je suis presque effrayé à l'idée de découvrir pourquoi, mais si quelqu'un partage mon sentiment je suis preneur d'explications...
Pour finir, j'ajoute que je reviens juste de LA, je résidais sur sunset Blvd et j'avais MD sur mon PC, c'est de la que je l'ai visionné pour la dernière fois : un grand moment !

De vento
03.07.2006 13:24
Find more posts by vento
Peut-être...

et si les deux vieux n'étaient juste que le reflet de la vie conventionnelle qui est un véritable cauchemar pour Diane qui justement se laisse oppresser par cette convention vers le suidide?dans le fond elle rêve de faire une carrière à hollywood et le fait de voir s'exprimer exagérément le couple de vielles personnes fait penser au fait qu'ils se contentent jalousement que Diane se jette dans la gueule du loup. Diane ne veut pas d'une vie tout ce qu'il y a de plus normale et le fait de voir que la réalité arrivée sous ses yeux n'a pas la forme qu'elle rêvait a un effet plus que dévastatateur sur sa vie.on peut alors envisager librement que hollywood est symbolisé par Camilla/Rita qui est totalement sublimée par Betty/Diane.la relation sexuelle entre Camilla et Diane prendrait peut-être alors une importance symbolique idéale pour le film. le fait que Rita se rapproche de Betty à travers la blondeur de la perruque qu'elle porte n'est qu'un réconfort sur le mal être superficiel,un leurre souligné par le club Silencio,qui n'est pas un rêve doux mais plutôt un rêve impossible sur un retour vers la "normalité".
enfin...tout ceci n'est qu'une interprétation personnelle parmis tant d'autres...

De Starfish
05.07.2006 11:01
Find more posts by Starfish
la relation homosexuelle

En rêve Betty a une relation homosexuelle avec Diane et cette relation réalise la fusion souhaitée par Diane/Betty.Mais je ne pense pas que cet amour soit très "sain" (je ne dis pas ca du tout contre l'homosexualité je précise tout de suite!).En rêve en effet le rapport homosexuel est la fusion toujours révée mais impossible des amantes.Mais dans la partie réelle pourquoi Diane aime-t-elle Camilla?Il me semble qu'elle veut "être " Camilla, que c 'est un relation du type "je veux être toi je t'aime je te tue".Le fait que ce soit deux actrices est évidemment fondamental puisque puisque Rita est la projection fantasmée de celle que Diane rêve elle-même d'être, le fantasme d'un fantasme si l'on veut : et quand au club silencio betty comprend la vraie nature de rita cette dernière est alors condamnée à disparaitre.C'est un amour narcissique et pervers qui dans le rêve se transforme par la psyché de Diane en une histoire d'amour beaucoup plus belle que ce qu'elle a été.En tout cas j'aimerais savoir si d'autres pensent que Diane a réellement aimé Camilla.J'aurais aimé développer plus mais je suis en pleines révisions.

De vento
05.07.2006 15:21
Find more posts by vento
Peut-être (encore)...

je ne pense pas que Diane a pu éprouver un amour sincère pour Camilla parceque je pense que tout se lie vers la personnalitée de Diane,vers son introspection.la présence des deux vieilles personnes confirme qu'il s'agit bien de la vie de Diane dont il est question et non pas d'un simple amour porté vers Camilla.leur sens du devoir écoeure Diane rien qu'en pensant à eux parcequ'ils n'ont sans doute aucun processus créatif et sont cloisonnés dans une conformité que Diane ne peut supporter.cela semble être une obsession vers le fait de ne pas vouloir revenir vers une vie non expressive pour Diane.d'autre part la scène de la masturbation démontre sa frustration de ne pas pouvoir atteindre Camilla ,c'est à dire de ne pas pouvoir devenir une parfaite icône d'Hollywood que Diane a fasconnée de façon tout aussi obsessionnelle que son refus de retrouver une vie non artistique.

Diane serait alors prisonnière d'une vie encore non établie mais qui tourne à l'obsession tragique et Camilla serait l'incarnation d'un idéal de vie et non pas réellement une personne avec qui elle aurait une relation sentimentale.

mais ce n'est encore qu'un point de vue...

De starfish
06.07.2006 15:52
Find more posts by starfish

."leur sens du devoir écoeure Diane rien qu'en pensant à eux parcequ'ils n'ont sans doute aucun processus créatif et sont cloisonnés dans une conformité que Diane ne peut supporter"
Je crois que premièrement que les deux vieux effraient Diane ( voir bien sur la fin) plus qu'ils ne l'écoeurent : je ne vois aucune trace d'écoeurement dans le film.Quant au processus créatif je n'en vois pas trop la trace chez Diane: c'est plus par dégout d'elle-même qu'elle souhaite devenir actrice , pour échapper à son passé (de plus le souvenir du Jiteerburg est peut être un leurre; cf le magicien qui d it "there is no band, and yet there is a band, peut-être est-ce aussi en référence au générique).Les vieux sont des figures démoniaques: fcf le prénom Irene de la vieille ,qui renvoient aux errynies, déesses de la vengeance.

De vento
07.07.2006 11:59
Find more posts by vento
j'ai vu, j'ai vu...

c'est vrai les deux vielles personnes effrayent Diane...bon...mais peut-on lancer en vérité absolue une image forcément démoniaque sur ces personnes?

oui peut-être dans le ressentiment de Diane vis à vis de ce qu'ils représentent pour sa vie,ses idées qui ne sont pas en accord avec les leurs.

le fait que l'on ne voit pas d'écoeurement dans le film ne veut pas dire non plus qu'elle n'est pas existante.
oui les deux vieux sont effrayants...est ce que cela veut dire forcément que Lynch a voulu représenter une frayeur dans sa pureté?
dans Eraserhead toute la souffrance à devoir prendre en charge un enfant (déformé) prend des proportions énormes mais terrifiantes.le personnage principale est envahit par la présence de son enfant.cet envahissement est représenté par le gigantisme,la transformation de l'enfant à la fin du film.c'est épouventable et effrayant.
l'histoire d'Eraserhead est au coeur de la vie de David Lynch qui a élevé un enfant avec une déformation congénitale au pied.la présence de cet enfant demandait énormément d'attention et prenait l'ascendant sur la vie créatrice de David Lynch.bien sûr le film Eraserhead va bien au-delà de ça.
mais peut-on affirmer que Lynch a voulu forcément retranscrire une frayeur dans la présence de cet enfant dans sa vie ou dans la vie du personnage principale Henry?

je ne veux faire aucun parallelisme avec Mulholland Drive et Eraserhead mais je pense que c'est une réelle amplification des ressentiments qui sont exprimés,une exagération merveilleuse qui peut prendre diverses formes.

les vielles personnes de Mullholland Drive sont bien entendu effrayantes mais je ne suis pas sûr que l'on puisse conclure en une frayeur directe et certaine.
le profond dégout de Diane sur une forme bien définie de la vie incarnée pour moi par les deux vielles personnes me parait plus envisageable.

le fait que Betty/Diane veuille se lancer dans une vie à Hollywood pour devenir actrice a un sens bien évidemment artistique.le métier d'acteur demande une expression sur scène qui est une forme de création.par opposition deux personnes très âgées et très conformes à mes yeux viennent noircir les pensées de Diane qui ne peut envisager de tourner le dos à Hollywood de la façon dont le vieu couple le voudrait.

je n'offre aucune solution dans tout ceci(et il ne manquerait plus que ça d'ailleurs!!!).je n'avais fait que retranscrire ce que je ressentais tout en respectant le point de vue des autres.beaucoup de solutions sont possibles dans les films de Lynch et c'est ce qu'il y a de plus formidable parceque cela permet justement de pouvoir voyager dans des "vérités" différentes,personnelles.

De CK
08.09.2006 08:20
Find more posts by CK

Pour mieux comprendre Lynch :

"Lacrimae rerum"
de Slavoj Zizek
Editions Amsterdam
(Disponible à la FNAC)

Le dernier chapitre (celui sur Lynch, donc).

De Becca
24.09.2006 18:59
Click Here to Email Becca   Find more posts by Becca

pr répondre , en tt cas pour donné un avis : mulholland drive personnelement je trouve que c'est un pure CHEF DOEUVRE ! c clair qu'il est dur a comprendre ... mé il suffit d'une scene pour comprendre tt le film :
depui le début a la scene ou il y a la femme sur le lit , et le matin c la meme sauf quelle né pas abillé pareil , bein tt sa c un reve , et apres c la réalité ... pui les ptit vieu a la fin c ke de l'imagination de la blonde ( dsl jme rapel plu tres bien des nom ) bref voila , mais kan on a compri le film je pense ke l'on peu KE DIRE ksé un pure chef doeuvre . en tout cas se sré dire la vérité .. Lynch est un géni .. désolé d'imoposé autant mes avis , mé la c une réalité pluss ke otre chose ..
je vous laisse , et essayé de comprendre ce fantastik chef doeur : Muholland drive ...
dsl pour les faute .. lol
bisous a tous

De Revolte
12.02.2007 06:24
Find more posts by Revolte

Rien de nouveau sous le soleil. Juste mon interprétation et ma courte critique du film.

Il est question, à mes yeux, du film le plus abouti de toute l’histoire du cinéma. C’est un monument d’intelligence, de sensibilité et de compréhension des émotions humaines.

Outre sa réalisation qui est, comme toujours chez Lynch, parfaite et envoûtante, une photo superbe et une musique enivrante, on a droit à une histoire abouti avec un jusqu’auboutiste diabolique. Lars Von Trier nous a habitué à pousser la machine psychologique pour aller jusqu’au bout des choses. Breaking the waves et Dancer in the dark en sont le parfait exemple. Mais Lynch, avec Mulholland drive invente une nouvelle façon de raconter en deux heures, une histoire qui aurait du en durer le quintuple tellement elle est poussée dans le détail.
Il déstructure totalement l’histoire au point de n’y rien comprendre afin de nous forcer à recoller les morceaux dans le bon sens. Son œuvre prend toute son ampleur lorsqu’on l’a compris. Je ne vous dirais pas que je peux tout expliquer du film, bien sûr. Cela dit, si je ne peux pas l’expliquer, c’est parce qu’à chaque visionnage du film, de nouvelles choses apparaissent venant reconstruire le puzzle et nous éclairer sur l’inconscient de Diane.
Ce film est 100% compréhensible contrairement à ce que j’ai pu lire. J’irais même jusqu’à dire que remis dans le bon sens, ce film est d’une clarté déconcertante. Et puis, il n’y a qu’un seul et unique niveau de lecture.

Il n’y a qu’une histoire et elle nous explique en détail comment fonctionne le cerveau humain.

Pour être clair, voici mon interprétation :

Diane est une jeune actrice qui n’arrive pas à percer pour manque de talent mais aussi à cause de l’ombre que Camilla lui fait. Camilla, pour qui elle voue un amour certain, est quant à elle en pleine ascension grâce notamment à son idylle (que jalouse grandement Diane) avec Adam, un réalisateur lui aussi en pleine ascension. Dans la deuxième partie, à la soirée organisée par le réalisateur, elle s’aperçoit vraiment de son échec. Les seuls rôles qu’elle a eu, elle le doit à Camilla, mais en même temps, elle commence à penser que sans Camilla, elle aurait certainement mieux réussi. Après cette soirée, Diane décide de faire tuer Camilla par un tueur à gage. Après, elle fait un rêve agité. Elle rêve qu’elle arrive à Hollywood accompagnée d’une vieille dame très gentille, mais qui par derrière et avec son malicieux mari se moque bien d’elle, et de faire la connaissance de Rita, une accidentée de la route, dans la superbe villa de sa tante Ruth. Dans son rêve, elle va connaître les débuts prometteurs d’une actrice en devenir (ce qu’elle veut être). Elle va aider Rita à recouvrer la mémoire perdue lors de l’accident. Un mystérieux homme au Winkie va raconter à un autre son rêve terrifiant de la veille où il était question d’un horrible SDF ( appelez aussi l’homme de l’arrière-cour ) s’apparentant franchement à un monstre. Sollicité par son interlocuteur, le mystérieux homme décide d’aller se rendre compte en réalité de la présence ou non de cet horrible SDF. Son rêve était vrai et il en meurt. Ensuite, il va être question de difficulté éprouvé par un réalisateur pour faire son film, car on veut lui imposer une actrice (Camilla Rhodes) comme rôle principal qu’il ne connaît pas.





Il va au fur et à mesure perdre le contrôle de son film, puis le récupérer après avoir obtempéré.
On va assister aussi à une scène Tarantinesque où un tueur à gage en tuant sa cible est obligé de se débarrasser de deux autres personnes.
Betty et Rita après avoir vu le cadavre de la Diane de la deuxième partie chez Rita (en fait chez Diane dans la réalité) vont finir par faire l’amour et après comme happée par une révélation soudaine, Rita va mener Betty au club Silencio ou l’on va apprendre que toute cette partie du film est fausse.
Comme par magie, Rita, en pleure, va se retrouver avec une boite bleue dans son sac. Boite qu’elle ouvrira ensuite grâce à la clé bleue trouvé précédemment. Lorsqu’elles sont revenue chez tante Ruth, Betty disparaît, Camilla ouvre la boite, la caméra plonge dedans, la boîte tombe. Tante Ruth qui a entendu un bruit vient voir, il n’y a plus personne dans la pièce (normal, car il n’y a jamais eu personnes d’autres.), la caméra nous promène entre les couloirs de tante Ruth et les couloirs de la maison de Diane dans la 2ème partie, on se retrouve d’ailleurs chez Diane ou le cow-boy dit au cadavre de se réveiller, puis dans la même position Diane se réveille à cause de sa voisine qui frappe à la porte. A noter que les coussins que l’on voit au premier plan du film après le générique sont identiques. A partir de ce moment-là, tout ce que l’on va voir est la réalité.
Mis dans ce sens, tout est compréhensible. Même les choses qui paraissent le plus invraisemblable.
Compréhension du rêve de Diane :
L’accident de voiture de Rita : Cela se passe au tout début du rêve de Diane. Normal, puisqu’au moment où elle dort, le tueur à gage qu’elle a engagé pour tuer Camilla doit passer à l’acte. C’est donc la principale inquiétude de Diane au moment où elle se couche. Contrairement à ce qui était prévu de se passer, Camilla/Rita en sort indemne grâce à une bande de jeunes chauffards qui leur rentrent dedans juste devant le passage secret de la deuxième partie. Camilla/Rita dans le rêve s’en sort à l’endroit même qui a mené Diane a passé l’une des soirées les plus horribles de sa vie. Malheureusement pour elle, elle est amnésique. Si on se met à la place de Diane, ce scénario est plausible. Elle a commandité le meurtre de Camilla, mais elle a des remords car premièrement ce n’est pas une tueuse et deuxièmement elle est amoureuse de sa victime. Aussi il est logique que dans le rêve de Diane, Camilla/Rita s’en sorte mais avec un handicap afin qu’elle ne lui en veuille pas de son acte. Et quel autre handicap que l’amnésie pourrait permettre à Camilla/Rita de pardonner Diane. Et puis quoi de plus logique que de faire subir un préjudice à sa victime, à l’endroit même où celle-ci nous en a fait subir un, auparavant.
Les débuts prometteurs de Diane : Betty passe une audition qui se passe plus que bien. Elle impressionne tout le monde. Espoir tout à fait logique pour une actrice ratée (Diane). Ensuite elle va assister au casting du film d’Adam. Il est en train d’auditionner la fille qu’on lui a demandé d’embaucher, Camilla Rhodes.
Ce n’est pas un hasard si Lynch a donné à cette blonde, le prénom de Camilla. C’est pour bien sur faire le parallèle entre le rêve et la réalité. Ainsi, pour Diane, la Camilla Rhodes du rêve lui fait la même chose que dans la réalité, elle lui pique le rôle. Vous pensez peut-être que c’est tiré par les cheveux, mais en fait pas du tout. Lorsque Betty arrive au casting, Adam la remarque. Ce que l’on prend à la première vision comme une impression de déjà vu, est en fait une révélation. Pour Adam, Betty est l’actrice idéale de son film mais il ne peut l’embaucher car il reperdrait le film. A noter que, comme pour se dire qu’elle n’y est pour rien dans son échec, Diane fait de la Camilla Rhodes du rêve, une actrice pistonnée par la mafia cinématographique. Une actrice dénouée de talent, mais ses relations l’aide à obtenir ce qu’elle veut. C’est exactement ce que Diane aimerait penser de la réussite de la véritable Camilla. Son premier rôle, elle le doit à sa relation avec le réalisateur Adam (2ème partie).
L’enquête sur l’identité de Rita : lorsque Betty et Rita fouille dans le sac de cette dernière, elles y trouvent une clé bleue et une liasse importante de billets verts. La même clé bleue va leur permettre d’ouvrir la boite bleue donnée par le magicien dans le club Silencio. Ce symbole est superbe. Dans la réalité, Diane a engagé un tueur à gage qui lui dit que lorsque l’acte pour lequel il est payé sera fait, il déposera une clé bleue elle aussi, à l’endroit indiqué. Cet endroit est la table de salon de Diane. Lorsque Diane se réveille et qu’elle ouvre à sa voisine, la clé est sur la table. Ce qui veut dire que Camilla est morte à ce moment-là. A quoi va servir la clé de Rita dans le rêve de Diane ? C’est elle qui va ouvrir l’objet qui représente dans ce film, le rêve de Diane, une boite bleue. En ouvrant la boite, Diane se réveille et est obligé de revenir à sa douloureuse réalité. C’est magnifique tellement c’est clair et en même temps, tellement déroutant à la première vision.
La liasse de billets trouvés dans le sac de Rita surgit tout droit de la réalité. C’est Diane qui la donne au tueur à gage quand elle l’engage dans le Winkie. Il est plus qu’intéressant que l’argent qui a servi à tuer Camilla se retrouve, dans le rêve de Diane, dans les affaires de sa victime.
Rita se souvient au winkie de ce qu’elle croit être son nom grâce au prénom de la serveuse, Diane Selwyn. Lorsqu’elles décident d’appeler cette personne, elles tombent sur un répondeur avec une annonce faite par une femme. Il est clair que la voix du répondeur est celle de Betty ou Diane en réalité. Ce qui est logique compte tenu de la suite. Elles pénètrent chez cette fameuse Diane Selwyn. La maison est celle de Diane dans la réalité. Une forte odeur s’y dégage, et pour cause puisqu’un cadavre s’y trouve dans la chambre. On note à ce moment-là, une foule d’indice qui montrent que le cadavre est Diane. Les draps et les coussins sont identiques au plan de départ, la nuisette du cadavre est identique à celle de Diane lorsqu’elle se réveille. Elle est juste un peu plus foncée. La position du cadavre est la même que celle de Diane à son réveil. On est donc d’accord sur ce sujet. En sortant de la maison, le visage de Rita paraît se décomposer.

En rentrant chez tante Ruth, Rita décide de se métamorphoser en blonde. Démarche logique puisqu’elle croit que le cadavre a été tué chez elle, et que donc elle craint qu’on ne la poursuive elle. Mais ce qui est encore plus parlant est le fait de se dire que c’est Diane dans son rêve qui décide de faire mettre une perruque blonde à Rita. Son rêve étant la concrétisation de ses fantasmes, quoi de plus normal pour elle que de vouloir que sa concurrente finisse par lui ressembler. Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans cette séquence. Rita en mettant une perruque blonde veut ressembler à Betty.
A noter que la scène du cadavre est la seule qui ait un caractère prémonitoire puisque Diane va finir par se tuer dans ce même lit quelque temps après le rêve.
Le mystérieux homme du Winkie : Dans la première partie, cet homme raconte son rêve à un autre et va finir par mourir en se rendant compte que le monstre SDF est vivant. Dans la deuxième partie, cet homme est aussi au Winkie. Mais cette fois-ci, il est tout seul au bar. Il s’y trouve au moment où Diane engage le tueur à gage. Il croise d’ailleurs le regard de la future criminelle un long instant. Il est clair qu’en mettant le rêve dans la première partie, tout ceci à un sens. Diane a peur que cet homme ait entendu la conversation entre elle et le tueur. C’est pour ça qu’il est dans son rêve. Ce qu’il fait dans son rêve est d’ailleurs très éloquent. Il dit à son ami qu’il a vu un monstre dans l’arrière cour. Ce monstre est celui qui lâche les petits vieux qui vont « apparemment causé » la mort de Diane. Qui est le monstre ? A mon humble avis, c’est la représentation Lynchienne de la mauvaise conscience de Diane. Autrement dit, pour Diane, l’homme mystérieux, en avouant avoir vu le monstre, a entendu la conversation de Diane avec le tueur. Mais comme Diane est maître de son rêve, son subconscient réserve à cet homme un sort bien triste, puisqu’en voyant la mauvaise conscience de Diane, il meurt. En rêvant cela, Diane essaie d’évacuer la peur d’être retrouvée par un potentiel témoin.
Il y a encore une multitude d’indice qui vienne corroborer cette version mais il me semble avoir lu qu’il ne faut pas être trop long. Je m’arrête donc là pour la critique mais pas pour Mulholland drive qui va certainement encore être rediffusé ce soir pour la dixième fois dans mon salon.
Un conseil, après avoir lu ceci, revisionnez-le.





< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :