Points de vues
Musique et Cinéma
Recherches & Offres
Télévision & Radio
Internet & Multimédia
Livres & Presse
Infos pratiques
Ecoles de cinéma
Stages et Emplois
Concours et Aides
Diffusez vos films

Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac





Frequently Asked Questions   Search   Home

Objectif Cinéma : Forum > Lynchland > Une vie à côté de Mulholand Drive et Lost Highway
Auteur
Sujet    Post New Thread     Post A Reply
De jnl!eu
26.05.2005 10:09
Find more posts by jnl!eu

Salut
Pout tous ceux et toutes celles qui pensent que l'oeuvre de David Lynch se résoud à Mulholand Drive et Lost highway je voudrais dire que cinécinéma a diffusé il n'y a pas longtemps un magnifique film de D L qui date de 1999 et qui s'appelle une Histoire Vraie, The Staight Story en Anglais dans le texte. C'est l'histoire d'un vieil homme qui vit seul avec une de ses filles dans un petit village qui ,apprenant que son frère est tombé gravement malade, décide d'allé le voir en tracteur son seul moyen de locomotion. Ce road movie en tracteur risque d'en surprendre plus d'un : pas de flashback, pas de songe, pas de mise en scène sophistiquée, seulement une histoire d'humanité, de fraternité et d'amour. La fille du vieil homme est joué epar l'ancienne égérie des films d'horreurs Sissy Spacek très attendrissante en éternelle vieille fille. Je ne connais plus le nom de l'acteur principal, je sais juste que c'est son dernier film car gravement malade il a préféré mettre fin à ses jours peu de temps après le tournage, nous laissant ce merveilleux testament.

De Seb
26.05.2005 12:50
Find more posts by Seb

Bonjour,

sans vouloir vous offenser, je crois que les gens qui viennent sur ce forum savent bien que Lynch ne se résume pas à Lost Highway et Mulholland Drive :-)

Même s'il s'agit du film le plus "simple" de DL, il comporte en plus de la constante virtuosité de la réalisation, nombre d'éléments caractéristiques du maître, notamment l'irruption de détails étranges ou inquiétants dans un environnement a priori très banal. Seulement, cette fois, ils ne constituent pas le centre de l'évolution de l'intrigue.

Personnellement, je suis bien content que ce film existe, rien que pour montrer aux détracteurs de DL qu'il ne se complait pas dans les intrigues bizarres ou "incompréhensibles" (pour reprendre une reproche souvent cité), en clair, qu'elles ne sont pas une fin en soi.

De Ben
28.05.2005 21:09
Find more posts by Ben

tout à fait d'accord avec Seb sur le fait que les personne ici connaissent en général bien plus que les 2 films précités... Si tu as tant aimé une histoire vraie, je te conseille d'approfondir certaines autres oeuvres de Lynch, qui ont tout autant de qualités que MD et lost Highway (je suis dailleur intrigué par le fait que pour le profane lynchien, l'oeuvre se résume a ces deux films... Elephant man était pour moi le plus grand classique, qui a p-e le plus de similitude avec straight story par le fait que ce sont les deux films les plus "conventionnels" et linéaires).
Bonnes découvertes si par hasard une histoire vraie t'a mis l'eau à la bouche! Et n'oublie jamais : ne te fie qu'a tes sentiments profonds lorsque tu ne comprendra plus rien :D

De jean
09.06.2005 15:00
Click Here to Email jean   Find more posts by jean
film mulholland drive


Pour faire simple, je pense moi aussi que c’est le trip d’une pauvre actrice, BETTY/DIANE (La blonde).
Sa petite amie, comédienne comme elle l’a plaquée.
Elle l’a fait, assassiner et ne pouvant assumer son geste elle se suicide.
Elle flippe, se recréant une version qui l’arrange, tentant d’échapper à ses échecs et fuyant la réalité de la mort de son amie.
Il n’y a pas de procédé cinématographique pour nous avertir
que nous voyons des rêves, parce que ce film n’est pratiquement que ça.
Un méchant trip. Il commence après la mort de sa copine, la brune.
Et rares sont les moments où le récit se passe dans le réel.
A la fin elle se suicide enfin on la voit se suicider.
Elle ce n’est pas, comme la Mathias de la chanson, la mort qui l’a assassinée mais sa vie !!!

On peut maintenant dire que le film emprunte les chemins de la psychanalyse.
Et que ce faisant nous reconnaissons aussi certains éléments de la pensée
des anciens. Ce n’est pas étonnant.
Le fait d’être dans un monde hostile, que l’on ne comprend pas, et qui nous fait souffrir
n’est pas vraiment nouveau. Et d’autres, bien avant elle, ont imaginés des forces obscures qui leur en voulaient, des dieux pour les venger et les protéger etc..
Une intervention divine dans ta vie, il n’y a que ça quand tu es impuissant face à la réalité.
Elle s’est son inconscient qui fait le boulot !

J’illustre juste mon propos en reparlant du personnage du cow boy.
C’est son vengeur, il dit à ADAM : ne fait pas le malin…
Mais il lui parle aussi comme le ferait le destin : parfois il y a une carriole et il ne peut y avoir deux conducteurs…
Pourquoi, même si il obéit, doit-il revoir le cow boy ?

Je pense aussi au dernier mot du film, une dame, avec une perruque bleue, à la limite du grotesque, qui chuchote le mot « silencio »
C’est après la mort de la blonde.
Ca ne peut venir d’elle, ou alors elle n’est pas morte ?

De qui ne faut-il pas attirer l’attention ?
Que représente ce personnage ?

Et vous que pensez-vous du film ?

De holden
14.10.2005 12:32
Click Here to Email holden   Find more posts by holden

une histoire d'amour , fantasmée dans une large mesure.
une expérience: comment raconter une histoire entre deux êtres, de la manière la plus intense possible, tout en restant dans les formes hollywoodiennes classiques, celles de hitchcock ou welles- expérience ratée avec "lost highway", film froid comme une table design ou un porno-réussie ici, car le film est bouleversant.
rêver sa vie, au rythme de la musique, des films, des rencontres inabouties, quelque chose que l'on fait tous... c'est ce qui rend le film aussi universel & apte à toucher beaucoup de monde.

< Sujet précédent    Sujet suivant >
Nouveau Sujet
Liste des forums :